"C’est le XV de France le plus faible que j’ai vu depuis longtemps !" : à la veille du Crunch, des supporters anglais confiants

On est allés rencontrer les supporters anglais du XV de la Rose au Rugby Tavern à Londres, avant le "crunch" de dimanche, dans le Tournoi des Six Nations.

Des supporters anglais lors du match Angleterre-Afrique du Sud le 16 juin 2018.
Des supporters anglais lors du match Angleterre-Afrique du Sud le 16 juin 2018. (MARCO LONGARI / AFP)

L'équipe de France de Rugby retrouve l'Angleterre, dimanche 10 février pour le Tournoi des Six Nations. "Le Crunch", surnom donné aux matchs France-Angleterre, est traditionnellement un duel au sommet, attendu des supporters des deux côtés de la Manche. Mais cette année, avec la faiblesse du XV de France, et une équipe d'Angleterre au mieux de sa forme, le match ne sera peut-être pas aussi disputé que d'habitude, prédisent certains supporters anglais.

"Ça reste le Crunch , quoi qu’il arrive"

Pour Daniel, client du Rugby Tavern, un pub londonien dédié au ballon ovale, c’est une question de statistiques : depuis le début de l’année 2018, la France a perdu cinq matches sur sept après avoir mené à la mi-temps. Il n’a donc aucun doute sur l’issue de la rencontre : "C’est l’équipe de France la plus faible que j’ai vue depuis longtemps ! Ils n’ont aucun contrôle de la balle, je pense que l’Angleterre va dominer.

Les Français vont résister un peu, mais le terrain est beaucoup trop lourd pour eux. Ça va être absolument fantastique de les regarder se faire battre !Daniel, supporter anglais

En arrière-plan, la télévision diffuse des images d’Eddie Jones. Le sélectionneur de l’équipe d’Angleterre savoure la victoire du XV de la Rose face à l'Irlande en ouverture du Tournoi, mais fait profil bas. "Les Français, dit-il, ont du talent en réserve, et ils sont imprévisibles."

"Chaque équipe passe par des hauts et des bas"

Face à l’écran, Rory hoche la tête : attention à ne pas crier victoire trop tôt. "Ça reste le Crunch, quoi qu’il arrive. Les Français représentent une menace. Regardez notre équipe, l’an dernier, on a gagné deux matches au début, et après on a eu trois défaites d’affilée", analyse le supporter anglais.

Personne ne peut prédire ce qui va se passer, mais j’espère que ce sera un bon match et qu’on va gagner.Rory, supporter anglais

Derrière le bar, Nick, le gérant du Rugby Tavern, conclut, philosophe : "Vous savez, c’est cyclique. Chaque nation, chaque équipe passe par des hauts et des bas. Enfin, sauf pour la Nouvelle-Zélande !"

"C’est le XV de France le plus faible que j’ai vu depuis longtemps !" : à la veille du Crunch, des supporters anglais confiants - Le reportage à Londres d'Antoine Giniaux
--'--
--'--