Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Partis à la buvette, des joueurs de rugby belges perdent 356 à 3

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Le club du Royal Kituro, en Belgique, a battu Soignies 356 à 3, inscrivant 56 essais et 38 transformations. Il s'agit d'un écart record.

C'est ce que l'on peut appeler une déculottée. Dimanche 8 février, le club du Royal Kituro s'est imposé à domicile 356 à 3 contre Soignies dans un match de rugby de division 1 belge. Les vainqueurs ont inscrit 56 essais au total et 38 transformations ! 

Que s'est-il passé ? Un énorme écart de niveau ? Une épidémie ?... Rien de tout cela. En réalité, une partie de l'équipe de Soignies n'était pas sur le terrain au moment du match. L'arbitre n'étant pas arrivé, certains joueurs avaient quitté la pelouse pour aller boire un verre à la buvette, ou tout simplement rentrer chez eux. Problème : au bout d'1h45, un autre arbitre s'est présenté, et le match a pu enfin commencer. 

Obligés de jouer sous peine d’être sanctionnés d’un forfait

"L’arbitre ordonna de débuter le match à 16 h15 alors que certains Sonégiens étaient restés sur la plaine Wahis et sirotaient un verre en civil", explique la responsable de la communication du Royal Kituro à La Dernière Heure. "Le coach et d’autres joueurs avaient déjà pris le chemin du retour. Après maintes discussions, les Carriers [nom des rugbymen de Soignies] furent obligés de revenir sur la pelouse sous peine d’être sanctionnés d’un forfait."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.