Top 14 : Mathieu Bastareaud, opéré des deux genoux jeudi après sa blessure à Toulon, réfléchit à son avenir

L'ancien international français s'était écroulé sur la pelouse après cinq minutes de jeu lors du match de Top 14 entre Toulon et le LOU samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Lyonnais Mathieu Bastareaud est évacué sur civière apr-s s'être écroulé sur la pelouse de Mayol, à Toulon, le 27 novembre 2021. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Une blessure qui risque de laisser des traces. Le troisième ligne international de Lyon, Mathieu Bastareaud, sorti sur civière samedi 27 novembre à Toulon en championnat de France de rugby, souffre d'une rupture du tendon quadricipital des deux genoux. Il s'accorde "un temps de réflexion" concernant son avenir, a-t-il affirmé lundi.

Le joueur de 33 ans sera opéré des deux articulations jeudi par le docteur Bertrand Sonnery-Cottet à l'Hôpital privé Jean-Mermoz de Lyon, a appris l'AFP de sources médicales.

Déjà deux opérations en moins d'un an

"Je prendrai le temps qu'il faut pour me remettre à 100%... et quant à mon futur, je me laisse un temps de réflexion", a indiqué Bastareaud sur les réseaux sociaux.
"C'est un énorme coup dur. Maintenant, c'est un long chemin qui m'attend et je me sais bien entouré avec ma famille, mes proches et le club", a ajouté le joueur, qui a déjà subi deux opérations en moins d'un an.

Bastareaud avait été opéré de la main droite en septembre après huit mois d'absence en raison, déjà, d'une rupture du tendon quadricipital du genou gauche.
Cette blessure au genou avait nécessité une intervention chirurgicale, assurée par le docteur Bertrand Sonnery-Cottet.

Tombé sur une tentative de percée

Samedi au stade Mayol, Bastareaud s'était écroulé tout seul, sur un appui, au milieu du terrain lors d'une tentative de percée. Il avait hurlé de douleur avant d'être évacué sur une civière sous les ovations du public de Toulon, dont il avait porté le maillot de 2011 à 2019.

"C'est plus triste d'avoir perdu Mathieu que le match (19-13). L'avoir perdu dans ces conditions, ici à Mayol, ça nous peine beaucoup (...) Les deux genoux, c'est très rare. Avec tous les efforts qu'il a faits, ça nous fait beaucoup de peine pour lui", avait réagi l'entraîneur lyonnais Pierre Mignoni après la rencontre. "Je remercie le public toulonnais qui lui a fait une belle sortie, mais qu'est-ce que c'est triste !", avait ajouté le technicien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.