Cet article date de plus de deux ans.

Top 14 : Lyon renoue avec la victoire face à Toulon

Après deux défaites consécutives, Lyon a renoué avec la victoire en s'imposant aux dépens de Toulon samedi (42-33) en ouverture de la 20e journée de Top 14. Avec 56 points, Lyon remonte provisoirement à la troisième place, alors que de son côté, le RCT reste 10e (38 points).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Regard : "Cela a été compliqué"

"J'espère que ce match nous fera sortir du doute", a reconnu le directeur sportif du LOU, Pierre Mignoni."C'était un match piège, après deux défaites consécutives", a concédé pour sa part le centre Thibault Regard. "Toulon a joué libéré, sans pression, et cela a été compliqué. Nous entamons mal le match, mal la seconde période. Nous faisons de bonnes choses offensivement, mais il y a trop de largesses défensives", a-t-il poursuivi.

Les Lyonnais ont fait la différence juste avant l'heure de jeu après que les deux équipes ont été à égalité à la mi-temps (16-16) et que les Toulonnais ont repris l'avantage sur un essai de pénalité (16-23, 41e). Sur l'action, l'arrière lyonnais, Toby Arnold, coupable d'un en-avant volontaire a également été sanctionné d'une exclusion temporaire. 

Jonathan Wisniewski efficace...

Approximatifs, les Rhodaniens ont néanmoins réussi à inscrire deux essais, l'un par Carl Fearns (24-23, 51e) et l'autre sur un groupé pénétrant, où sont venus pousser les trois-quarts, conclu par le talonneur, Mickaël Ivaldi (29-23, 57e).  Longtemps dominés, et menés au score par des Toulonnais, privés de leurs internationaux (Bastareaud, Guirado, Belleau) mais d'autant plus dangereux qu'ils ont joué sans pression, les Lyonnais ont fait preuve d'abnégation pour s'imposer.

Ils ont pu en outre compter sur l'efficacité de la botte de Jonathan Wisniewski (22 points au total) qui a su profiter de l'indiscipline des Varois. En fin de match, Thibaut Regard a donné du lustre au difficile succès des Lyonnais avec un essai transformé (42-26, 78e) alors que celui de Louis Carbonel a permis au RCT de réduire l'écart dans le temps additionnel (42-33, 80+1).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.