Top 14 : Toulouse fait chuter le champion de France montpelliérain et reprend la tête du championnat

Le choc entre les deux derniers champions de France a viré à l'avantage des Toulousains, dimanche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Melvyn Jaminet lors du match oppposant le Stade Toulousain au Montpellier Herault Rugby, au stade Yves-du-Manoir, le 2 octobre 2022. (SYLVAIN THOMAS / AFP)

L'affiche promettait du spectacle. La cinquième journée de Top 14 a offert un match de titans. Montpellier Hérault Rugby, champion de France en titre, recevait le Stade Toulousain au GGL Stadium, dimanche 2 octobre. Comme la saison dernière, le bras de fer a tourné à l'avantage des Toulousains (17-19). Melvyn Jaminet, la mire redoutablement ajustée face aux perches (5/5), a permis aux Rouge et Noir de l'emporter d'une courte tête et de retrouver la tête du Top 14 devant La Rochelle.

Avec une équipe remaniée à cause des absences de ses internationaux au repos (Dupont, Jelonch et Mauvaka), et d'une infirmerie encore bien garnie (Ntamack, Cros, Ahki, Chocobares, Baille, Barassi), Toulouse ne pouvait pas se reposer sur ses lauriers (six victoires sur les sept dernières confrontations). Partis très forts grace à Dimitri Delibes (3e), qui a inscrit un essai de toute beauté au terme d’un raid en solitaire de 90 m sur le pré, les Toulousains ont rencontré une solide opposition. Dans une rencontre où les deux formations se sont rendu coup pour coup, Anthony Bouthier (8e) et Enzo Forletta (27e) ont exploité les failles des Rouge et Noir pour filer derrière la ligne.

Si les Toulousains ont multiplié les enchaînements bien huilés et les turnovers, leur indiscipline leur a joué bien des tours. Menés à la pause d'un petit point (14-13), manquant de peu la correction juste après la sirène, la solution est venue du pied infaillible de Melvyn Jaminet.

L'arme fatale Jaminet

L’international a offert une partition d’une grande virtuosité, demeurant à 100% de réussite avec le Stade Toulousain. Offrant l'avantage en première période, multipliant les duels en coup de pied tendu, puis réalisant un coup de maître à 60 m des perches (59e), le demi d’ouverture a porté son équipe lorsque le rythme s'essoufflait en deuxième période.

Devant les perches, l'international tricolore a ajusté la mire (5/5) pour l'emporter au bout du suspense (17-19). Le Stade Toulousain a tremblé jusqu'au bout, plombé par le carton rouge d'Emmanuel Meafou pour une percussion dangereuse, avant d'exulter. De nouveau en tête du classement de Top 14, ils retrouveront l'ASM Clermont, tombeur samedi de Lyon, le 8 octobre prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Stade Toulousain

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.