Tournoi des Six Nations : le match France-Écosse reporté après un nouveau cas de Covid-19 chez les Bleus

Les organisateurs du tournoi des Six Nations, sur recommandation du comité médical, nous ont annoncé ce jeudi le report du match entre la France et l’Écosse, prévu dimanche 28 février à 16 heures au Stade de France. Cette décision a été prise après l'annonce d'un 16e cas positif au coronavirus dans le XV de France.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

C'est désormais officiel. Suite au nouveau cas positif d'un joueur au sein du groupe France ce jeudi, le comité d'organisation du Tournoi a décidé d'annuler la rencontre entre le XV de France et le XV du Chardon. Le comité a "recommandé à l'unanimité le report du match France - Ecosse, peut-on lire dans un communiqué officiel, nous travaillons sur la date de report de ce match et la communiquerons en temps voulu", a également précisé l'instance.

Un cas qui change tout

Malgré les 15 cas positifs à la Covid-19 dans le groupe France, le comité d'organisation du Tournoi s'était résolu à maintenir la rencontre entre les Bleus et l'Écosse. En effet, 48 dernières heures avant cette décision, aucun cas positif à la Covid-19 n'avait été détecté. L'organisation de la compétition avait toutefois précisé qu'elle continuait "de suivre la situation de très près", et se réservait le droit de revenir sur sa décision en fonction de l'évolution de la situation. Ce nouveau cas détecté parmi les joueurs, et alors que les entraînements collectifs avaient repris mercredi, a totalement changé la donne.

Après la multitude de cas détectés, la ministre déléguée en charge des Sports, Roxana Maracineanu, avait demandé au président de la Fédération de rugby (FFR) Bernard Laporte de lancer une enquête interne. Elle avait également interpellé le ministère de la Santé "afin de comprendre de quelle manière la chaîne de contaminations s'est constituée" au sein du XV de France. L'enquête devra être remise sous huit jours alors que Bernard Laporte a assuré "vouloir savoir si quelqu'un a fauté ou pas."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Six nations

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.