Tournoi des six nations : l'Ecosse privée de Sutherland et Gray avant d'affronter la France

Deux autres avants écossais, le pilier Javan Sebastian et le deuxième ligne Scott Cummings, ainsi que le trois-quarts centre Cameron Redpath, ont également quitté le groupe sur blessure, à quelques jours du match contre les Bleus samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le joueur écossais Rory Sutherland (au centre, avec le ballon), le 6 février 2022, lors du match contre l'Angleterre, au Tournoi des six nations. (ADRIAN DENNIS / AFP)

Un temps considérés comme des outsiders crédibles à la victoire, les Écossais font grise mine. C'est une équipe diminuée par une pluie de forfaits qui se présentera samedi 25 février à Edimbourg pour affronter la France lors de la troisième journée du Tournoi des six nations.

La fédération écossaise a annoncé lundi dans un communiqué (en anglais) la sélection de Kiran McDonald, James Lang, Ollie Smith, Oli Kebble, Simon Berghan et Marshall Sykes pour renforcer l'équipe de Gregor Townsend en l'absence du pilier Rory Sutherland, touché aux côtes lors de la défaite contre le pays de Galles (20-17), et du deuxième ligne Jonny Gray, blessé à une cheville.

Deux autres avants, le pilier Javan Sebastian et le deuxième ligne Scott Cummings, ainsi que le trois-quarts centre Cameron Redpath ont également quitté le groupe sur blessure.

Dernière chance pour l'Ecosse

"C'est une très belle opportunité pour les nouveaux joueurs de faire bonne impression et de gagner leur place dans le groupe qui disputera le match", a commenté GregorTownsend. Ce dernier récupère son troisième ligne Josh Bayliss, forfait lors des deux premières journées, en raison d'une commotion, mais qui a rejoué et marqué un essai avec Bath ce week-end.

Le match contre les Bleus constitue la dernière chance du XV du Chardon s'il veut espérer remporter son premier Tournoi des six nations depuis 1999. Les Ecossais ont été douchés au pays de Galles (17-20), après une victoire serrée contre l'Angleterre lors de la première journée (20-17).

Après deux journées, la France, privée de Matthieu Jalibert et Gabin Villière, fait office de favori. Il s'agit de la seule équipe en lice encore capable de réaliser le Grand Chelem et de remporter une compétition qui lui échappe depuis 2010.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tournoi des six nations 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.