Tournoi des Six Nations féminin : Irlande - France, ce qu'il faut s'avoir de ce match pour une finale

L'équipe de France et celle d'Irlande ont remporté leur premier match, et un deuxième succès enverra l'équipe victorieuse en finale contre l'Angleterre.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Les Bleues lors du Tournoi des Six Nations féminin, durant le match face au pays de Galles, le 3 avril 2021.  (DAMIEN KILANI / DK PROD)

Pour cette 3e journée du Tournoi des Six Nations féminin, l'équipe de France féminine joue à l’Energia Park de Dublin face à l'Irlande (en direct sur France 4 à 15h15). Pour rejoindre l’Angleterre déjà qualifiée pour la finale, ce match est décisif. L'équipe victorieuse jouera la grande finale face au XV de la Rose, celle vaincue la finale pour la 2e place. Voici ce qu'il faut savoir sur ce match.

• Une victoire synonyme de finale

C’est un choc à gros enjeux qui attend les Françaises. Alors que les Bleues avaient brillamment débuté la compétition en s’imposant largement (53-0) face aux Galloises, l’Irlande, elle aussi, n’a pas démérité avec une victoire (45-0), également contre le pays de Galles une semaine plus tard. La France et l’Irlande s'affrontent donc pour la première place de la poule B. Mais qui dit première place, dit surtout place en finale pour aller défier les tenantes du titre anglaises dans ce Tournoi 2021 reconfiguré, où les équipes ne jouent pas toutes les unes contre les autres.

L'Angleterre, qui a laminé Ecossaises (52-10) et Italiennes (67-3), comptent déjà deux victoires. Dans la poule B, Irlande et France ont également capitalisé face aux Galloises qui n'ont pas marqué un seul point. C'est pour cela que le vainqueur de cette rencontre finira avec deux succès et la première place, synonyme de finale, pendant que le vaincu sera opposé au 2e de la poule B (Ecosse ou Italie). Des rêves de finale pour les coéquipières de Gaëlle Hermet qui courent après un sacre depuis 2018, année de leur 6e et dernière victoire (la 3e sur les 6 dernières saisons), mais aussi de leur 5e Grand Chelem.

• L'Irlande, l'une des cibles préférées des Françaises

Les deux équipes n’avaient pas pu se défier en 2020 suite au report, puis à l’annulation de leur match en raison de la crise sanitaire. La dernière rencontre en date lors du Tournoi des Six Nations féminin remonte àe 2019. Un match qui s’était conclue par une victoire écrasante de la France (47-17).

Il faut dire qu'en 19 rencontres dans cette compétition, la France s’est imposée à 17 reprises face au XV du Trèfle féminin. Et lorsque l’Irlande avait pu remporter un match, en 2017 et 2015, l’écart restait très faible (13-10, 15-10). De quoi rassurer l’équipe de France qui, elle, est une habituée des larges victoires comme en 2018, 2006, 2005, 2003, 2002 et 1999 où les Irlandaises n’avaient pas inscrit un seul point.

• Le faux-pas encore plus pénalisant en 2021

Après une édition 2020 qui n'avait pas pu se terminer en raison de la pandémie de Covid-19, l'édition 2021 a dû s'adapter. Déplacée du 3 au 24 avril au lieu d'être en parallèle du tournoi masculin en février-mars, elle a aussi modifié son format.

Un concept aux airs de Coupe d’automne des nations, avec deux poules, la A regroupant l’Angleterre, l’Italie et l’Écosse, et la B avec la France, l’Irlande ainsi que le pays de Galles. Deux rencontres par équipe, et une fois les matches de poules terminés, chacune rencontre celle classée au même niveau qu’elle dans l’autre poule. Le grand vainqueur de cette édition 2021 sera désigné le 24 avril lors du "Super Samedi", jour de finales. C'est dire si le moindre faux-pas vous fait basculer dans le mauvais camp,  là où en 2015 et en 2016, l'Irlande et la France avaient été sacrées dans le Tournoi avec une défaite au compteur. En 2021, le sans-faute est obligatoire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.