Tournoi des Six Nations : Entre surprise et amertume, la victoire in extremis du XV de France contre le pays de Galles vue par la presse britannique

Au lendemain de la victoire in extremis du XV de France face au pays de Galles, la presse britannique salue le succès des Bleus dans un match au scénario incroyable, qui prive les Gallois de Grand Chelem. Brice Dulin, qui a marqué l’essai décisif est encensé, tandis que l’arbitrage est parfois contesté.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Pour le journal "Wales on Sunday", les Gallois sont passés "Si près" du Grand Chelem.

"La France brise le cœur du pays de Galles", peut-on lire ce dimanche 21 mars, sur plusieurs sites de médias britanniques comme BBC Sport Wales ou The Independent. Les Gallois, qui sont passés à quelques secondes d’un Grand Chelem dans le Tournoi des Six Nations, ont payé "leur indiscipline, avec les cartons jaunes de Liam Williams et Taulupe Faletau à quelques instants l’un de l’autre dans les dix dernières minutes, couplée à une forte renaissance française", selon le journal gallois Wales on Sunday.

Mené en début de match, le XV du Poireau était pourtant parvenu à prendre l’avantage en deuxième période "et le carton jaune donné à Mohamed Haouas semblait sceller la victoire à l’extérieur, mais le destin et Brice Dulin avaient d’autres idées", raconte The Guardian.

Un scénario qui a surpris Harry Latham-Coyle, journaliste à The Independent, qui parle du "match le plus étrange du plus étrange Tournoi des Six Nations". Il revient évidemment sur l’essai de Brice Dulin en toute fin de partie : "Pour conclure le dernier acte haletant d’un match qui avait tout pour plaire, le cri joyeux de Brice Dulin résonnait, alors que l’arrière plongeait dans la joie".

"L'un des plus grands matches du Tournoi", qui laisse tout de même un goût amer

À la télévision, dès la fin de la rencontre, l’ancien international gallois Jamie Roberts reconnaissait avoir assisté "à l’un des plus grands matches du Tournoi.". Sur le plateau de la BBC, il justifiait : "Il y avait tout, des essais, des essais annulés, des cartons, et un finish incroyable."

Mais ses compatriotes garderont probablement un goût amer de cette soirée : "Désormais, chaque fois que quelqu’un mentionnera le Stade de France, les supporters du pays de Galles maudiront à jamais le souvenir du Grand Chelem qui s'est envolé", raconte The Guardian.

Le Wales on Sunday regrette une décision arbitrale litigieuse : "Il y a aussi la question d’un essai de pénalité, dont les Gallois estiment qu’il aurait pu leur être accordé, et qui aurait probablement scellé une nette victoire", après la faute de Mohamed Haouas à la 59e minute.

Avec cette victoire des Bleus au Stade de France, "les visiteurs doivent maintenant attendre le résultat du match entre la France et l’Écosse vendredi prochain (21 heures) pour savoir s’ils ont gagné le titre des Six Nations", résume le Wales on Sunday.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Six nations

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.