Cet article date de plus d'un an.

Six nations 2023 : qui est Ethan Dumortier, la nouvelle perle du rugby français auteur de son premier essai international en Italie ?

Le jeune joueur du LOU, titularisé à l’aile pour la première fois de sa carrière, n'a pas raté l'entrée des Bleus dans le Tournoi des six nations, dimanche.
Article rédigé par Maÿlice Lavorel, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
L'ailier Ethan Dumortier félicité par Romain Ntamack et Gaël Fickou après son premier essai international, à Rome, lors du match des Six nations Italie-France, le 5 février 2023. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

C’est la nouvelle tête du XV de France. A 22 ans, Ethan Dumortier a connu sa première titularisation sous le maillot bleu, dimanche 5 février, à Rome contre l'Italie. Il a été choisi par le staff français pour remplacer Gabin Villière, blessé à l'entraînement, et  s'est montré à la hauteur en inscrivant son premier essai international pour sa première cape. Franceinfo: sport vous emmène à la découverte du dernier "ovni" de Fabien Galthié.

Grâce à un nouveau renversement exceptionnel de Romain Ntamack, Ethan Dumortier a tranquillement inscrit entre les poteaux son premier essai pour sa première sélection dans le XV de France. La transformation de Thomas Ramos permet aux Bleus de mener 17-6 avant la demi-heure de jeu. -
Journée 1 : Ethan Dumortier se joint à la fête avec son premier essai en sélection Grâce à un nouveau renversement exceptionnel de Romain Ntamack, Ethan Dumortier a tranquillement inscrit entre les poteaux son premier essai pour sa première sélection dans le XV de France. La transformation de Thomas Ramos permet aux Bleus de mener 17-6 avant la demi-heure de jeu. - ()

Un pur produit lyonnais

Ethan Dumortier est lié à la grande région lyonnaise. Né a Lyon, il a démarré le rugby à Saint-Savin, en Isère, avant de rejoindre Bourgoin-Jallieu, où il a été formé. Détecté par le LOU, qu’il rejoint l’année de ses 17 ans, il a évolué parmi les catégories jeunes, puis a été intégré au groupe professionnel. Depuis son premier match avec les pros, en décembre 2019 en Coupe d’Europe contre Trévise, il a disputé 41 rencontres de plus et s'est imposé comme élément indispensable du collectif lyonnais. Il a récemment prolongé son contrat de trois ans.

Une année 2022 de haut vol pour le meilleur marqueur du Top 14

Cette saison, Ethan Dumortier caracole en tête du classement des meilleurs marqueurs du Top 14, avec huit réalisations en 16 journées. Une statistique qui résume bien l'explosion du jeune ailier. En 2022, le joueur, qui vient de fêter ses 22 ans, a pris une nouvelle dimension avec le LOU. Très bon sur la scène nationale, il a aussi brillé en Coupe d'Europe. Vainqueur de la Challenge Cup (même s'il n'a pas disputé la finale) en mai 2022, il a impressionné lors de la phase de poules de Champions Cup, notamment avec son doublé sur la pelouse des Saracens, alors qu'il était titularisé comme numéro 15. "On a envie de l’accompagner et de le pousser vers cette réussite et cet épanouissement", a déclaré Fabien Galthié après l'annonce de la composition contre l'Italie.

Un septiste qui rêve de disputer les Jeux olympiques

Avant d’être convoqué par Fabien Galthié et son staff, Ethan Dumortier avait déjà porté le maillot bleu, celui de l’équipe de France à 7. Appelé pour la première fois en 2020, il a participé à quatre tournois du circuit mondial, à Los Angeles, Vancouver, Dubaï et Londres. En 21 matchs disputés avec les Bleus à 7, il a inscrit cinq essais. Il a aussi eu le temps de rêver aux Jeux olympiques, l'un de ses "objectifs", comme il l'expliquait au Dauphiné Libéré en janvier 2021 : " Je sais que je suis jeune, mais je ne me ferme pas cette opportunité. Si le staff a besoin de moi, je suis prêt. Les JO sont dans un coin de ma tête et j’espère qu’un jour ça se concrétisera."

Champion du monde des moins de 20 ans en 2019

Un nouveau champion du monde junior avec le groupe à XV. Champion du monde U20 en 2019, Ethan Dumortier rejoint plusieurs de ses anciens coéquipiers sacrés en Argentine et déjà appelés avec les Bleus, comme Jean-Baptiste Gros, Matthis Lebel ou Arthur Vincent. De l'aventure argentine, on retrouve aussi Julien Delbouis, qui s'est préparé avec le groupe mais qui n'apparaît pas sur la feuille de match contre l'Italie. 

Un passionné de basket

En dehors du ballon ovale, Dumortier se passionne aussi pour la balle orange. L'ailier du LOU est un grand fan de basket, et de LeBron James. Un amour de famille, puisque ses deux parents évoluent dans le monde du basket. Son père est entraîneur de l’équipe de Caluire en N2 féminine (quatrième division), et sa mère a joué à Villeurbanne, avec qui elle a été championne de France de Nationale 1B en 1994.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.