Cet article date de plus de neuf ans.

Doublé historique pour Toulon qui remporte le championnat

Une semaine après son titre européen, Toulon s'est imposé ce samedi en finale du Top 14 face à Castres en battant les champions de France en titre 18-10.
Article rédigé par Baptiste Schweitzer
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
  (Le, RCT soulève son premier bouclier de Brennus depuis 1992 © MAXPPP)

Toulon a remporté ce samedi soir son premier bouclier de Brennus depuis 1992 aux dépens de Castres, champion de France en titre (18-10). Les coéquipiers de Jonny Wilkinson signent le premier doublé Top 14 - Coupe d'Europe de l'histoire. Jonny Wilkinson, qui disputait là le dernier match de sa carrière a marqué 15 des 18 points de son équipe. Il a surtout, comme il y a une semaine, réussi 100% de ses tentatives au pied.

Après avoir échoué en finale des deux dernières années (face à Toulouse en 2012 puis Castres en 2013) Toulon réussi donc ce que beaucoup pensaient impossible, réussir ce fameux doublé. Le Bouclier de Brennus de retour sur la rade de Toulon donne raison au fantasque président du RCT, Mourad Boudjellal. Avec son recrutement "galactique", il a réussi à façonner la plus belle équipe du championnat.

"God Save The Queen" au Stade de France

Un homme, donc, symbolise ce club de stars, Jonny Wilkinson . L'Anglais a réussi tous ces coups de pieds inscrivant trois pénalités et un drop. Une fin en apothéose pour ce joueur qui aura, à 35 ans, quasiment tout gagné dans sa carrière (Onze titre en tout). Il quitte les pelouses la tête haute où son humilité aura toujours inspiré le respect à ses adversaires.

Les Castrais peuvent nourrir quelques regrets. Car dominés en première mi-temps, ils réussissent à passer devant au score en inscrivant un essai sur un contre redoutable. Mais contrairement à l'an passé, les joueurs du CO ont manqué de précision, à l'image du buteur Rory Kockott pas à son avantage ce soir.

Et surtout, les Castrais – mis sous pression par les Toulonnais – auront concédé beaucoup trop de fautes. Et cela ne pardonne pas...Des larmes pour le CO et un "God Save The Queen" rare qui a retenti au Stade de France dès le coup de sifflet final.

Les réactions

Immédiatement après la rencontre, Jonny Wilkinson a confié son émotion :

"C'est impossible, tout ce que je peux faire est de remercier tout le groupe, les entraîneurs, c'est incroyable à expliquer, c'est du plaisir. Je vais continuer à suivre ce qui se passe en Top 14 parce que ça a changé ma vie. J'ai passé la moitié de ma vie avec un ballon, ca va être un grand choc après le rugby, mais avec toute l'équipe ici je vais avoir de bons souvenirs. Je ne peux remercier assez tout ce que m'a donné le public en France, spécialement à Toulon. "

Le manageur du RC Toulon, Bernard Laporte a également eu une pensée pour son demi d'ouverture :

"On ne bat pas des records, on cherche à gagner des titres, à vivre des émotions ! On a fait une belle réunion jeudi pour se dire de belles choses qui font pleurer. On s'est dit que Jonny,  un joueur comme ça, il n'a pas le droit de partir comme ça, sur une défaite, il doit gagner. (...) Toulon, c'est une ville populaire, j'espère qu'on leur a donné du bonheur et qu'ils vont continuer à nous soutenir parce qu'on a encore besoin d'eux. "

A lire aussi ►►► Revivez la finale du Top 14 entre Toulon et Castresi

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.