Cet article date de plus de six ans.

Coupe du monde de rugby : une erreur d'arbitrage a bien envoyé l'Australie en demi-finale

La fédération internationale de rugby a reconnu que l'arbitre sud-africain Craig Joubert n'aurait pas dû accorder la pénalité qui a permis à l'Australie de s'imposer sur le fil face à l'Ecosse (35-34) en quart de finale du Mondial.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Sud-Africain Craig Joubert accorde une pénalité à l'Australie, à la 78e minute du quart de finale contre l'Ecosse, le 18 octobre 2015. (ADRIAN DENNIS / AFP)

C'est une erreur lourde de conséquences qui a envoyé les Australiens dans le dernier carré de la Coupe du monde de rugby. La fédération internationale de rugby a en effet reconnu, lundi 20 octobre, que l'arbitre sud-africain Craig Joubert s'était trompé et n'aurait pas dû accorder une pénalité qui a permis à l'Australie de s'imposer sur le fil face à l'Ecosse (35-34) en quart de finale du Mondial, dimanche, à Twickenham. Inscrit à la 78e minute alors que l'Ecosse menait de deux points, ce coup de pied a permis aux Australiens de se qualifier en demies.

Craig Joubert, considérant qu'un en-avant d'un joueur écossais avait été repris en position de hors-jeu par un de ses coéquipiers, avait accordé une pénalité à l'Australie. Or, selon les images visionnées par la commission de l'arbitrage, un Australien avait touché le ballon avant qu'il soit récupéré par l'Ecossais finalement pénalisé.

"La décision appropriée aurait été d'accorder une mêlée favorable à l'Australie", a souligné World Rugby dans une mise au point exceptionnelle. Il s'agit du premier incident sérieux d'arbitrage alors que 44 des 48 matches du Mondial ont déjà été joués, rappelle la fédération.

Déjà contesté lors de la finale de 2011

A l'issue du match, les joueurs écossais avaient critiqué l'arbitrage. Le capitaine Greig Laidlaw s'était notamment dit surpris par les hésitations de Craig Joubert avant de siffler la dernière pénalité. Craig Joubert avait déjà arbitré la finale du Mondial 2011 remportée par les All Blacks (8-7) et son arbitrage avait alors été contesté par les joueurs et l'encadrement français, qui lui reprochent toujours d'avoir omis de siffler plusieurs pénalités en leur faveur au cours des vingt dernières minutes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.