Cet article date de plus de cinq ans.

Les Irlandais inquiets du possible retour de Sergio Parisse

Les Irlandais ont exprimé lundi leurs craintes sur le possible retour du capitaine et N.8 de l'équipe d'Italie, Sergio Parisse, dimanche à Londres, pour leur troisième match en Coupe du monde (Gr.D).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Absent lors des deux premiers matches, Parisse, qui souffrait d'une blessure au mollet gauche, contractée début septembre contre le pays de Galles, avait été opéré le 7 septembre, afin de drainer l'hématome. Le meilleur joueur de la Squadra Azzurra, âgé de 32 ans, peut transformer son équipe, lourdement battue par la France et auteur d'une victoire peu impressionnante face au Canada, en une équipe capable de défier les champions du tournoi des Six nations, selon le capitaine irlandais, Paul O'Connell.

"Parisse fait toute la différence, c'est un joueur de classe mondiale, a affirmé Paul O'Connell, qui mettra un terme à sa carrière internationale après la Coupe du monde avant de rejoindre le club de Toulon, triple champion d'Europe. Les Irlandais, en grande forme, ont dominé le Canada (50-5) et la Roumanie (44-10). Mais leurs deux plus gros matches les attendent, avec l'Italie dimanche 4 octobre au Stade Olympique, puis face à la France le dimanche suivant. Une victoire sur les Italiens les qualifierait d'office pour les huitièmes.

"Une grande partie de leur (l'Italie) défense et de leur ligne d'attaque tourne autour du numéro 8. Lorsqu'il est sur le terrain, il amène quelque chose de différent, que son équipe ne possédait pas ces deux dernières semaines", a ajouté O'Connell. "Nous devons nous y attendre". Pour Devin Toner, qui pourrait cèder sa place à Iain Henderson, auteur d'un superbe essai contre le Canada, "Parisse changerait réellement la dynamique de la rencontre". "Il est le 'talisman', il stimule tout ce qu'il y a de bon dans l'Italie. S'il joue, ce sera un atout pour eux", a conclu le joueur de 29 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.