Coupe du monde de rugby : la France domine la Roumanie (38-11)

Les Bleus ont peiné, mercredi, lors de leur deuxième match de la compétition. Mais ils ont eu un sursaut lors des vingt dernières minutes de jeu.

Le pilier Nicolas Mas (à droite), lors de la rencontre entre la France et la Roumanie, mercredi 23 septembre.
Le pilier Nicolas Mas (à droite), lors de la rencontre entre la France et la Roumanie, mercredi 23 septembre. (ADRIAN DENNIS / AFP)

Pour son deuxième match lors de cette Coupe du monde de rugby, le XV de France a dominé la Roumanie (38-11), mercredi 23 septembre. Le premier essai, français, n'a été marqué qu'au bout de la 31e minute. Globalement, le match a été atone, mais les Bleus ont eu un sursaut lors des vingt dernières minutes de jeu, inscrivant trois essais. Avec un total de cinq essais marqués lors de la rencontre, la France repart avec le bonus offensif. Sans pour autant convaincre. Que retenir de cette rencontre ? 

Un XV de France bien timoré

Les joueurs de l'équipe de France ont balbutié leur rugby pendant vingt-cinq minutes en première période et autant en seconde. Il a fallu un carton jaune roumain pour que les Bleus percent la défense roumaine. Philippe Saint-André affirme avoir haussé la voix à la mi-temps, mais la différence n'était pas flagrante. 

En fin de seconde période, la fatigue a coupé les jambes des Roumains, qui ont cédé trois fois. "Mission accomplie, notre objectif était de remporter ce match avec le bonus offensif, c'est fait", se félicite Dimitri Szarzewski, le capitaine d'un soir des Bleus. 

Les remplaçants n'ont pas brillé

Avec 13 changements, Philippe Saint-André voulait donner du temps de jeu à chacun des 31 joueurs qu'il a emmenés en Angleterre. Le jeu du XV de France, déjà pas flamboyant avec les titulaires habituels, a pâti de ces changements. Seuls joueurs à surnager, Sofiane Guitoune, auteur de deux essais, est le remplaçant naturel de Yoann Huget, blessé, à l'aile, Bernard Le Roux a montré de belles choses en deuxième ligne, et Wesley Fofana, qui avait manqué le match contre l'Italie, a retrouvé ses qualités de finisseur. En revanche, la mêlée et la touche ont été bousculées comme jamais par ces modestes Roumains. 

Les Roumains ont fait mieux que se défendre

Les "Chênes", leur surnom, n'ont pas été ridicules. Et ont été justement récompensés par un essai, inscrit en fin de match sur une cocotte. Une réduction du score fêtée comme une victoire par les joueurs roumains. 

Pour son prochain match de la compétition, le XV de France affrontera le Canada, jeudi 1er octobre.