Coupe du monde de rugby 2022 : Céline Ferer capitaine en l'absence de Gaëlle Hermet pour le match d'ouverture des Bleues contre l'Afrique du Sud

Le sélectionneur Thomas Darracq a évoqué la "place importante dans le groupe" occupée par Céline Ferer, joueuse la plus capée dans l'équipe annoncée mercredi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Céline Ferer (au centre) lors du test-match amical entre la France et la Nouvelle-Zélande, au stade Pierre-Fabre à Castres, le 20 novembre 2021.  (VALENTINE CHAPUIS / AFP)

La composition du XV de France féminin pour son match d'ouverture de la Coupe du monde contre l'Afrique du Sud, samedi 8 octobre à Auckland (Nouvelle-Zélande), a été dévoilée mercredi 5 octobre. "On veut avoir une équipe très compétitive pour aborder ce premier match", a expliqué Thomas Darracq, le sélectionneur, lors de la conférence de presse d'annonce.

La deuxième ligne Céline Ferer a ainsi été nommée capitaine, en l'absence de Gaëlle Hermet, ménagée. Céline Ferer (54 sélections), associée en deuxième ligne à Madoussou Fall (18 sélections), a "une place importante dans le groupe, une aura", a souligné mercredi l'entraîneur-sélectionneur Thomas Darracq en annonçant sa composition par visio-conférence d'Auckland.

Hermet (45 sélections), capitaine habituelle des Bleues, quoique à nouveau "opérationnelle" après avoir été blessée à un genou, ne figure pas dans le groupe, de même qu'une autre troisième ligne, Julie Annery (26 sélections), gênée par une "petite alerte musculaire" ces jours-ci. La talonneuse Agathe Sochat (37 sélections), traditionnelle doublure au capitanat d'Hermet, a été placée sur le banc pour ce premier match.

Première sélection pour la septiste Grisez

La septiste, Joanna Grisez, qui avait été la surprise de la liste des 32 convoquées par Thomas Darracq après sa médaille de bronze obtenue début septembre au Mondial de rugby à VII au Cap, sera titularisée à l'aile pour sa première sélection avec le XV de France. "Elle s'est très bien intégrée, rapidement", soulignait le sélectionneur au sujet de l'ailière.

>> Mondial de rugby 2022 : le calendrier complet de la Coupe du monde féminine à télécharger

La première ligne est composée des piliers Annaëlle Deshaye (35 sél.) et Clara Joyeux (32 sél.) et de la talonneuse Laure Touyé (22 sél.). En troisième ligne, figurent Charlotte Escudéro (1 sél.) et les expérimentées Romane Ménager (50 sél.) et Marjorie Mayans (48 sél.), dont le dernier match avec les Bleues remonte à plus d'un an. 

La charnière est composée de la demie de mêlée Laure Sansus (30 sél.), meilleure joueuse du dernier Tournoi des six nations, et de Caroline Drouin (25 sél.), à l'ouverture. 

Enfin, les centres Maëlle Filopon (16 sél.) et Gabrielle Vernier (27 sél.) seront encadrées à l'aile par Grisez et Emilie Boulard (13 sél.), tandis que la place d'arrière a été confiée à Chloé Jacquet (10 sél.). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.