Cet article date de plus de quatre ans.

Coupe du monde de rugby 2023 en France : le président de la Ligue espère "un élan important pour l'ensemble du rugby français"

Paul Goze, président de la Ligue nationale de rugby, s'est félicité de l'attribution de la Coupe du monde de rugby 2023 à la France, mercredi sur franceinfo. "C'est une très belle victoire" s'est-il réjoui. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La délégation française qui a défendu la candidature française à la Coupe du monde de rugby 2023, le 15 novembre 2017 à Londres. (ADRIAN DENNIS / AFP)

La France a été désignée mercredi 15 novembre par la Fédération internationale de rugby pour organiser la Coupe du monde en 2023 alors qu'elle n'était pas favorite. "C'est une très, très belle victoire pour le rugby français", a salué sur franceinfo Paul Goze, le président de la Ligue nationale de rugby (LNR). "C'est un élan important pour l'ensemble du rugby français, qui dès aujourd'hui est en mode préparation pour 2023", a-t-il poursuivi.

franceinfo : La France organisera la Coupe du monde de Rugby en 2023. Que vous inspire cette désignation par les fédérations internationales de rugby ?

Paul Goze : C'est une très, très belle victoire pour le rugby français, surtout que c'est un peu à la surprise générale. Pour nous, évidemment, c'est très, très important. Je voudrais féliciter la Fédération et son président pour avoir mené ce dossier jusqu'au bout et pour avoir obtenu cette victoire. Pour le rugby, bien évidemment au niveau du nombre des licenciés, de l'adhésion des gens, et du développement de notre sport, c'est très important d'avoir une Coupe du monde en 2023. C'est un élan important pour l'ensemble du rugby français, qui dès aujourd'hui est en mode préparation pour 2023. Je pense que cela va amener auprès de nos écoles de rugby des jeunes, des nouveaux pratiquants, et c'est ce que nous demandons. Cela poussera aussi le haut-niveau. La France ne partait pas favorite.

World Rugby, l'organisme international qui gère le rugby mondial, s'était prononcé en faveur de l'Afrique du Sud dans son rapport d'évaluation des candidatures. Qu'est-ce qui a fait gagner la France, selon vous ?

Je pense que la France avait un dossier particulièrement compétitif. L'aspect financier et l'aspect de la sécurité par rapport à l'Afrique du Sud ont fait que notre candidature a été retenue par les fédérations. Je pense que c'est ces deux aspects qui ont permis d'emporter le morceau alors que la recommandation était plutôt en faveur de l'Afrique du Sud.

La France a-t-elle les infrastructures pour organiser une belle Coupe du monde ?

On vient d'organiser Championnat d'Europe de football 2016. On a l'hôtellerie, on a les stades. On a une habitude de ces grandes compétitions, puisqu'on a organisé la Coupe du monde de rugby en 2007, le Championnat d'Europe de foot en 2016. On sera à quelques mois de l'organisation des Jeux olympiques 2024. Tout cela, ce sont les atouts que la France a eu pour remporter cette magnifique victoire.

"C'est une très belle victoire pour le rugby français, surtout que c'est un peu à la surprise générale" Paul Goze, président de la Ligue nationale de rugby, à franceinfo.
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.