Champions Cup : porté par ses colosses, La Rochelle écarte Montpellier et file en demi-finale

Les joueurs de Ronan O’Gara se sont imposés (31-19) face à Montpellier en quarts de finale de Champions Cup, samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le trois quart centre rochelais, Levani Botia, contre Montpellier, le 7 mai 2022. (XAVIER LEOTY / AFP)

La Rochelle a peut-être gagné le duel le plus important. Défaits par deux fois en Top 14 face à Montpellier, les hommes de Ronan O’Gara ont brisé cette série en s’imposant (31-19) samedi 7 mai, en quarts de finale de Champions Cup. Dans le sillage de ses colosses, Botia, Alldritt, Bourgarit, pour ne citer qu’eux, et bien aidé par la patte de son demi d’ouverture Ihaia West face aux perches (16 points), les Rochelais ont progressivement étouffé des Montpelliérains privés de nombreux cadres.  

Levani Botia en facteur X  

Dans un Marcel-Deflandre incandescent - une nouvelle fois à guichets fermés -, un homme a particulièrement brillé. Si les avants rochelais ont marqué par leur puissance et leur capacité à assurer la continuité du jeu et si les trois quarts, Jules Favre en tête, se sont par ailleurs illustrés par leurs prises d’intervalle, le centre, Levani Botia, a été dans tous les bons coups.  

Auteur d’un essai à bout de bras et tout en détermination (48e, 22-14) qui a permis à La Rochelle de se reprendre après un essai casquette, le Fidjien est impliqué dans les deux autres essais des Maritimes. Acharné en défense, percutant en attaque, il a offert deux passes après contact à Jules Favre pour créer le décalage et ouvrir la voie aux réalisations de Dany Priso (13e, 7-0) et Victor Vito (23e, 17-0).  Si les Héraultais ont su profiter d’une balle perdue et d’une mauvaise communication sous un jeu au pied de pression pour planter deux essais (41e, 54e), les Rochelais n’ont jamais vraiment douté.

Ambitieux, le finaliste malheureux de la saison passée décroche ainsi son ticket pour les demi-finales. Il retrouvera le vainqueur du choc entre le Racing 92 et les Sharks de Sale. L'autre demi-finale opposera le Stade Toulousain, vainqueur aux tirs au but du Munster, au Leinster. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Champions Cup

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.