Coupes d'Europe : l'annulation de Toulouse-Cardiff et la défaite du club français sur tapis vert créent la polémique

Le Stade toulousain et le RCT, engagés respectivement en Champions Cup et Challenge Cup, ne joueront pas samedi. La qualification du club haut-garonnais s'annonce dès lors compliquée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le demi de mêlée du Stade toulousain, Antoine Dupont, à Bordeaux, le 4 décembre 2021. (ROMAIN PERROCHEAU / AFP)

C'est un coup de tonnerre qui pourrait coûter au Stade toulousain, tenant du titre, sa place de qualifié en Champions Cup. En décidant, vendredi 21 janvier, de donner match perdu aux Toulousains, qui devaient recevoir Cardiff samedi, match annulé à cause des cas de Covid-19 au sein du club français, l'instance organisatrice des coupes d'Europe de rugby a coupé les ailes des hommes d'Ugo Mola. "Nous irons attaquer cette décision en justice car nous assistons à un manque de respect total", a averti Didier Lacroix, président du club de Toulouse, lors d'une conférence de presse.

Dans la même journée, l'EPCR (European Professionnal Club Rugby) a pris deux décisions différentes. Dans un premier temps, la rencontre entre le RC Toulon et Newcastle, comptant pour la quatrième journée de Challenge Cup, et prévue samedi soir au stade Mayol, a été annulée, en raison de nombreux cas de Covid-19 dans le camp anglais, mais sans décision immédiate concernant le résultat. L'instance a simplement mentionné qu'une "commission de résolution des résultats de matchs serait convoquée dès que possible pour déterminer l'issue du match". 

Le Stade toulousain y a cru jusqu'au bout

Quelques heures plus tard, constatant le nombre important de cas positifs, dont Antoine Dupont, au sein du Stade toulousain, l'EPCR a là encore annulé la rencontre de samedi entre le club français et les Gallois de Cardiff, qui compte pour la quatrième journée de Champions Cup. "Par conséquent, le club de Cardiff Rugby s'est vu attribuer le match de la Poule A sur le score de 28-0 avec cinq points de classement, conformément au règlement du tournoi", a précisé l'EPCR dans un communiqué.

Les champions d'Europe en titre, qui ont cru jusqu'au bout au maintien de la rencontre et qui avaient dévoilé leur composition d'équipe, n'ont, par conséquent, plus leur destin en main pour la qualification. Avec sept points, Toulouse est septième de la poule B, et fait pour l'heure partie des huit équipes qualifiées avant la quatrième journée. Mais Castres et les Wasps pourraient passer devant eux, et donc renvoyer les Rouge et Noir dans le camp des éliminés.

Une décision "scandaleuse" et "infondée"

La Ligue nationale de rugby (LNR) a "contesté fermement" vendredi la décision d’annuler ce match. Dans un communiqué, l'instance en charge du rugby professionnel en France dénonce une "décision scandaleuse et totalement infondée". Son président, René Bouscatel (ancien patron de Toulouse) parle même d'une décision "irresponsable". Selon la LNR, le club toulousain, malgré de nombreux cas de Covid-19 dans ses rangs, s'est mis en conformité avec les règles sanitaires en vigueur en France pour préparer ce match à domicile, comme l'impose l'ECPR.

"Nous avons adapté notre semaine d'entraînement afin que nos joueurs bénéficient de vestiaires séparés et de séances individuelles. Cependant, aujourd'hui, nous sommes en capacité de présenter une équipe négative et compétitive" a expliqué Didier Lacroix devant les journalistes. Et de regretter que l'EPCR n'ait pas tenu "compte de nos arguments".

Lors de la deuxième journée, en décembre dernier, le match opposant Pau aux Saracens avait été annulé en raison d'un nombre significatif de joueurs testés positifs au Covid-19 au sein du club anglais. La Section paloise avait remporté la rencontre sur le score de 28 à 0.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Challenge Cup

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.