Cet article date de plus de trois ans.

"C'est absolument injuste de mourir à 21 ans" : forte émotion aux obsèques du jeune rugbyman Louis Fajfrowski dans l'Hérault

Le jeune homme est mort après avoir reçu un choc pendant un match avec le club de rugby d'Aurillac.

Article rédigé par
avec France Bleu Hérault - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
À Fabrègues, les obsèques de Louis Fajfrowski, jeune rugbyman de 21 ans décédé lors d'un match avec son équipe d'Aurillac. (SYLVIE CAMBON / MAXPPP)

Les obsèques du rugbyman Louis Fajfrowski ont eu lieu vendredi 17 août à Fabrègues, dans l'Hérault. Famille, amis ou simples connaissances, ils étaient très nombreux pour rendre un dernier hommage à ce jeune rugbyman de 21 ans, décédé la semaine dernière après avoir reçu un choc en plein match. Un drame pour ses coéquipiers d'Aurillac, comme par ses anciens partenaires des clubs héraultais.

Accompagné par les chants basques, le cercueil blanc de Louis Fajfrowski s'est frayé un chemin au milieu des nombreux maillots de rugby portés par ses anciens coéquipiers, tous là pour lui rendre hommage. Pour Pierre, son ancien compagnon de chambre à l’internat, il était surtout "un sourire, un rire communicatif, un petit soleil. C'est absolument injuste de mourir à 21 ans, surtout quand on a offert du bonheur toute sa vie."

Une minute d'applaudissements avant les rencontres de Pro D2

Louis Fajfrowski laisse derrière lui une compagne, une petite fille et une mère dont il était très proche, comme l'explique Clément, un ami de la famille : "C’était son étoile, son bébé. Il était grand, gros, mais c'était son bébé".

Un enfant dans la vie, mais un vrai lion sur le terrain, rappelle son meilleur ami et coéquipier à Aurillac, Yorhann Ramonjiarivony : "Sur le terrain, c'est quelqu'un qui donnait tout pour tout le monde. Il était très valeureux. Si je n'avais pas fait de rugby, je n'aurais pas connu cet être exceptionnel qui est parti trop tôt. On doit au rugby cette rencontre, ces émotions."

Aujourd'hui c'est malheureux, mais demain on sera très heureux parce qu'on gagnera des titres et ça lui sera dédié.

Yorhann Ramonjiarivony, ami et coéquipier de Louis Fajfrowski

à France bleu Hérault

Peu importe les maillots et les clubs, aujourd'hui, tous formaient une seule grande équipe, celle d'une famille rugby en deuil. Ce week-end, pour la reprise des matches de pro D2, une minute d'applaudissements est observée avant chaque rencontre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.