Rugby : un jeune joueur du club d'Aurillac, Louis Fajfrowski, est mort, après un malaise lors d'un match amical

Le rugbyman de 21 ans jouait un match de préparation vendredi soir à Aurillac et a fait un malaise dans le vestiaire.

Image illustration rugby
Image illustration rugby (?THIERRY LARRET / MAXPPP)

Un jeune joueur espoir du club de rugby d'Aurillac, Louis Fajfrowski, est mort  vendredi 10 août après avoir été victime "d'un malaise dans le vestiaire lors du match amical qui opposait l’équipe espoir du club à l’équipe de Fédérale 1 de Rodez", indique le Stade aurillacois sur son site.

Un placage lors d'un match amical

Le titulaire centre de 21 ans a été plaqué au sol lors de ce match de préparation. Le choc n'a pas été très violent, mais le jeune homme de presque 100 kilos est resté au sol pendant un moment, ont indiqué les pompiers à franceinfo. Il a fini par se lever et se rendre de lui-même dans les vestiaires. À ce moment-là, il parlait encore mais il était confus. Puis, il a été pris de plusieurs malaises, avant de faire un arrêt cardiaque.

Une autopsie aura lieu pour déterminer précisément les circonstances de son décès.

"Le Stade aurillacois est en deuil et tous ses membres adressent leurs très sincères condoléances à la famille de Louis et à ses proches", a ajouté le club, sans préciser les circonstances précises de son décès.

Le décès de Louis Fajfrowski a suscité de nombreuses réactions dans le monde du rugby, dont celle du président de la fédération française de rugby Bernard Laporte, qui se dit "effondré".

"Une immense tristesse" a réagi le vice-président de la Fédération française de Rugby, Serge Simon. 

Le Montpellier Hérault Rugby adresse pour sa part "ses sincères condoléances aux proches de Louis Fajrowski, passé par les catégories jeunes du MHR et décédé tragiquement ce vendredi".

"Le monde du rugby est en deuil ce soir", écrit le Stade Français Paris qui "adresse toutes ses condoléances à la famille du Stade Aurillacois et aux proches de Louis Fajfrowski".