Cet article date de plus d'un an.

Rugby : Bernard Laporte quitte "temporairement et volontairement" son poste de vice-président de World Rugby

Condamné à deux ans de prison avec sursis, Bernard Laporte se retire de son poste de vice-président de la Fédération internationale de rugby, a annoncé, mardi, l'institution. Il conserve néanmoins sa fonction de président de la Fédération française.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Bernard Laporte, accompagné de son avocate, Fanny Colin, au tribunal correctionnel de Paris, mardi 13 décembre 2022. (ALAIN JOCARD / AFP)

Le président de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte,  s'est retiré "temporairement et volontairement", "avec effet immédiat", de ses fonctions de vice-président de World Rugby, a annoncé l'instance mondiale, mardi 13 décembre. Cette décision fait suite à sa condamnation, mardi, à deux ans de prison avec sursis et 75 000 euros d'amende. Il a été reconnu coupable de cinq des six infractions pour lesquelles il était poursuivi, dont la corruption passive et le trafic d'influence au profit de Mohed Altrad, président du club de Montpellier.

La condamnation prévoit également une interdiction d'exercer toute fonction en lien avec le rugby pendant deux ans. Son avocate, Fanny Colin, a annoncé qu'il allait faire appel, et ce dernier étant suspensif, Bernard Laporte reste président de la FFR. 

Dans un communiqué, la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera, avait précédemment réagi aux sanctions prononcées à l'encontre du dirigeant : "Ce nouveau contexte fait obstacle à ce que Bernard Laporte puisse, en l'état, poursuivre sa mission dans de bonnes conditions à la tête d'une fédération délégataire d'une mission de service public, à un moment aussi décisif pour le rugby français que la dernière ligne droite avant une Coupe du monde de rugby où la France recevra les nations du monde entier." La ministre a précisé qu'elle aura "dans un bref délai un échange avec les parties prenantes de la gouvernance de la FFR".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.