Cet article date de plus de dix ans.

L'heure du rachat pour les All Blacks

Battus lors de leurs trois dernières rencontres face aux Springboks, les All Blacks doivent se ressaisir pour leur match d'ouverture à l'Eden Park d'Auckland. A un an de "leur" Coupe du monde, les Néo-zélandais ont démontré ces derniers temps qu'ils retrouvaient confiance en leur jeu, mais il faudra le confirmer face aux champions en titre. L'Australie assistera donc en spectatrice à cette rencontre opposant les deux favoris de cette édition 2010 du Tri-Nations.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Il suffit de regarder la composition de Graham Henry pour se rendre compte que les Blacks miseront cette année sur l'expérience. Ce pari a d'ailleurs payé le mois dernier avec des victoires probantes sur l'Irlande (68-28) puis sur le pays de Galles (42-9 et 29-10). S'incliner face à l'Afrique du Sud pour la quatrième fois de suite ne serait pas de bon ton, surtout à un an de la Coupe du monde organisée sur les terres néo-zélandaises. "Je mentirais si je disais qu'il n'y a pas  une petit peu de revanche dans l'air", a déclaré vendredi le capitaine néo-zélandais Richie McCaw. Pour cette raison, l'entraîneur néo-zélandais a composé un XV expérimenté pour affronter les Boks, avec des joueurs totalisant 671 sélections (dont  les 83 chacun de McCaw et Muliaina). L'équipe à la fougère argentée compte bien rester invaincu à l'Eden  Park (depuis 20 ans), un lieu qui n'a plus réussi aux Springboks depuis 1937.

Depuis l'an passé, les Springboks surfent sur une belle dynamique. Ils s'attaquent désormais à la dernière ligne droite avant la défense de leur titre mondial. Leur préparation s'est révélée toute aussi rassurante que celle de la Nouvelle-zélande. Une première victoire aisée sur la France (42-17), et deux autres succès sur l'Italie (29-13, et 55-11) contre l'Italie, ont démontré qu'il faudrait compter sur les Boks qui retrouveront bien Bakkies Botha et Danie  Rossouw. "Les All Blacks ont toujours représenté le test ultime", a rappelé le capitaine des Boks John Smit. "C'est ce test que l'on attend et qui nous rend  nerveux", a-t-il ajouté, alors que les deux équipes se retrouveront à Wellington le 17  juillet.

Composition des équipes:

Nouvelle-Zélande: Muliaina - Jane, Smith, Nonu, Rokocoko - (o) Carter, (m)   Cowan - McCaw (cap), Read, Kaino - Donnelly, Thorn - O. Franks, Mealamu,  Woodcock
Entraîneur: Graham Henry

Afrique du Sud: Kirchner - J. de Villiers, Fourie, Olivier, Habana - (o) M.  Steyn, (m) Januarie - Louw, Spies, Burger - Matfield, Ba. Botha - du Plessis,  Smit (cap), Steenkamp.
Entraîneur: Peter de Villiers

Remplaçants:
Nouvelle-Zélande: Flynn, B. Franks, Whitelock, Messam, Weepu, Cruden, Kahui
Afrique du Sud: Ralepelle, BJ Botha, Bekker, Rossouw, Pienaar, James, Aplon

Arbitre: Alan Lewis (IRL)

       PROGRAMME DU TRI-NATIONS 2010
       10 juillet
       A Auckland
       Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud
      
       17 juillet
       A Wellington
       Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud
      
       24 juillet
       A Brisbane
       Australie - Afrique du Sud
      
       31 juillet
       A Melbourne
       Australie - Nouvelle-Zélande
      
       7 août
       A Christchurch
       Nouvelle-Zélande - Australie
      
       21 août
       A Johannesburg
       Afrique du Sud - Nouvelle-Zélande
      
       28 août
       A Pretoria
       Afrique du Sud - Australie
      
       4 septembre
       A Bloemfontein
       Afrique du Sud - Australie
      
       11 septembre
       Sydney
       Australie - Nouvelle-Zélande

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.