Cet article date de plus de trois ans.

Roland-Garros : Monstrueux de régularité, Nishikori était trop fort pour Simon

Il n'y a pas eu match ! Gilles Simon a tenté de résister mais Kei Nishikori était trop fort pour lui ce vendredi au 3e tour de Roland-Garros. Vainqueur en trois sets (6-3, 6-1, 6-3), le Japonais, monstrueux de régularité, rejoint tranquillement les huitièmes de finale où il affrontera le vainqueur du match entre Dominic Thiem et Matteo Berrettini.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

De notre envoyé spécial Alexis Ibohn

Malgré les nombreux encouragements du court numéro 18 n'hésitant pas à scander des "Gilou Gilou" à chaque point de Gilles Simon, Kei Nishikori n'a pas tremblé. Pour sa première opposition face au Français, le Japonais n'a laissé aucune chance au 65e joueur mondial.

Deux premiers sets expéditifs

Imprenable sur le premier set, le Japonais n'aura laissé que 3 jeux à son adversaire. Mieux, il n'a laissé aucun point sur son service. Dans le même temps, il ira chercher 5 balles de break.

La deuxième manche partira sur les mêmes bases que la première. Simon se fait breaker d'entrée dès le premier jeu. Nishikori ne laissant que des miettes à Simon sur son service, prendra encore le service du Français par trois fois dans cette manche.

Un troisième beaucoup plus disputé

S'il n'a jamais réellement trouvé son rythme sur les deux premières manches, Gilles Simon s'est tardivement réveillé au troisième set. Avec plusieurs claques en coup droit et une variété de coups qui ont poussé Nishikori dans ses derniers retranchements, le Français a donné l'impression de pouvoir remporter un set, mais c'était sans compter sur la force de réaction du Japonais, qui a su se réciter son tennis de bout en bout pour l'emporter 6-3, 6-1, 6-3 après 2h01 minutes de jeu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.