Cet article date de plus de huit ans.

Retour en images sur le saut de l'homme supersonique

Felix Baumgartner a battu le record du monde de saut en chute libre. Et il est devenu le premier homme à franchir le mur du son. Le parachutiste autrichien a réalisé un exploit fou en se jetant dans le vide à plus de 39.000 m d'altitude. Une chute sensationnelle de huit minutes que France Info vous fait revivre images.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (RedBull)

Après avoir pris place dans sa capsule pressurisée portée par un ballon chargé d'hélium, Felix Baumgartner décolle à 17h30. Deux heures-et-demie d'ascension et le voilà à plus de 39.000 m d'altitude. Dernier coup d'oeil sur sa check-list impressionnante de huit pages et dernière prière avant d'ouvrir la porte de sa capsule. 

 

Le parachutiste de l'extrême franchit la porte et s'assied un instant à l'entrée de la capsule. Tout est prêt. Lui, l'est-il vraiment ?

 

De son côté, l'équipe de contrôle retient son souffle. Tenus en haleines, les spécialistes guettent ses moindres faits et gestes et ne relâchent pas leur vigilance.
À 20h, le suspens est à son comble.

 

20h05, Felix Baumgartner se jette enfin dans le vide.
Souffle coupé, les yeux grands ouverts, on ne peut qu'admirer le courage de cet homme qui s'apprête à devenir le premier homme "supersonique" .

 

La chute se fait de plus en plus rapide et mouvementée. On ne perçoit plus qu'une tâche lumineuse sur un fond noir. Soudainement, l'homme se met à virevolter sur lui-même tel une poupée. On pense au pire jusqu'à ce qu'il parvienne à se stabiliser. Le regard se tourne dès lors vers les compteurs. La vitesse dépasse maintenant les 1.110 km/h.

Il l'a fait ! Son équipe affirme qu'il vient de passer la vitesse du son. Applaudissements et soulagement envahissent la salle de contrôle.

 

Plusieurs minutes de chute libre s'en suivent avant qu'il ne parvienne à ouvrir sans résistance son parachute. Felix Baumgartner n'est plus qu'à quelques minutes de l'atterrissage.

 

Ses proches et les membres de l'équipe n'en reviennent pas. Émus, rassurés et fiers, ils ne peuvent cacher leur joie.

 

Huit minutes après sa chute, Felix Baumgartner rejoint la terre ferme sans encombre. L'homme s'agenouille et lève les bras en signe de victoire. Une victoire gravée à jamais dans l'histoire de la science et des sports extrêmes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.