Cet article date de plus de neuf ans.

Pologne et Ukraine ont encore du travail...

A quelques mois du début de l'Euro 2012 (8 juin - 1er juillet), dont le tirage au sort aura lieu vendredi prochain, la Pologne et surtout l'Ukraine, pays hôtes, n'ont pas encore tout réglé pour accueillir une des plus grandes et prestigieuses compétitions de football. Si les stades sont bien construits en Ukraine, le transport et l'hébergement n'est pas optimum. Du côté de la Pologne, c'est plutôt autour du stade de Varsovie qu'il reste du "boulot".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le stade national de Varsovie pas encore terminé

L'Ukraine devait se doter d'environ 80 nouveaux hôtels dans le cadre des préparatifs pour l'Euro-2012. Mais il semble qu'à sept mois du début de la compétition, les travaux n'avancent pas aussi vite que prévu. "La construction et la reconstruction d'hôtels se poursuit à un rythme accéléré dans toutes les villes-hôtes, mais pour Donetsk ce dossier constitue le défi le plus sérieux", a indiqué le Comité local d'organisation du championnat, structure financée par l'UEFA.

En raison du "manque de chambres d'hôtels haut de gamme" dans cette grande ville industrielle, "il est prévu d'utiliser des hôtels situés dans la campagne", a souligné le Comité qui étudie parallèlement la possibilité "d'organiser des vols charter depuis Kiev". L'UEFA s'est longtemps dit préoccupée par la lenteur des préparatifs en Ukraine. 

Lors de sa dernière visite en Ukraine fin septembre, le président de l'UEFA Michel Platini s'est toutefois déclaré "complètement rassuré", notant de "petits problèmes" à régler, notamment en ce qui concerne l'aménagement des infrastructures nécessaires pour l'Euro.

Voir la video

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.