Cet article date de plus de huit ans.

Phelps battu sur 100m papillon, Ledecky mate Franklin à Minneapolis

La réunion de Minneapolis a été le théâtre de la défaite de Michael Phelps, sur 100m papillon (52"99), et il s'est contenté de participer à la finale B du 200m nage libre. Chez les filles, le duel entre Missy Franklin et Katie Ledecky a tourné en faveur de cette dernière sur 200m nage libre, avec une large avance (plus d'une seconde) et un temps canon de 1'55"37.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'Américain Michael Phelps

Quintuple championne du monde à Kazan, Katie Ledecky se trouve en bien meilleure forme que son compatriote masculin, et c'est normal. La championne olympique des JO de Londres à seulement 15 ans, se forge peu à peu une sacrée réputation sur 200m, alors qu'elle était plutôt spécialiste des longues distances. En remportant la finale en 1'55"37, elle a relégué son amie et rivale Missy Franklin à plus d'une seconde (1'56"73). Elle s'est approchée de son record personnel sur la distance (1:55.16). "Ce n'est qu'une course, mais je suis très contente de mon chrono et ma  forme à cette période de l'année, il y a beaucoup de positif à tirer de cette  journée", a souligné celle qui est devenue cet été à Kazan (Russie) la première  nageuse à détenir en même temps cinq titres mondiaux (200 m, 400 m, 800 m, 1500  m et relais 4 x 200 m). Elle a également participé jeudi aux 400 m quatre nages, mais n'envisage  pas de s'aligner sur cette distance ou sur 100 m libre à Rio. "Je me concentre sur le 200 m, le 400 m et le 800 m et j'espère le relais  en vue de l'été prochain"

A neuf mois des JO-2016 de Rio, rendez-vous pour lequel il est sorti de sa  retraite, Phelps a été devancé par Giles Smith, vainqueur en 52 sec 57/100e. Le sportif le plus titré de l'histoire olympique, de retour d'un stage  d'entraînement intensif en altitude, a été crédité d'un chrono de 52 sec  99/100e, loin de ses 50"45 réalisés lors des Championnats des  Etats-Unis, temps de référence en 2015 sur la distance. Phelps, qui a révélé cette semaine dans la presse avoir songé au suicide  après son interpellation pour conduite en état d'ivresse en septembre 2014, a  dû se contenter par ailleurs de disputer la finale B du 200 m libre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.