Cet article date de plus de six ans.

Nouvelle-Zélande: Cruden suspendu pour avoir raté l'avion

Titulaire à l'ouverture suite au forfait de Dan Carter sur blessure, Aaron Cruden ne dirigera pas le jeu des All Blacks lors des deux prochaines rencontres du Four Nations. Après une virée nocturne arrosée, le joueur de 25 ans ne s'est pas réveillé pour prendre l'avion en direction de l'Argentine où la Nouvelle-Zélande affronte les Pumas samedi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'ouvreur néo-zélandais Aaron Cruden (MICHAEL BRADLEY / AFP)

Cruden "est allé boire jusque tard dans la nuit à Auckland samedi soir et ne s'est pas présenté au départ du vol pour l'Argentine", a déclaré Steve Hansen, le sélectionneur néo-zélandais. "En conséquence de ses actes, il a été renvoyé chez lui et ne disputera pas les tests contre l'Argentine (27 septembre) puis l'Afrique du Sud (4 octobre)",  a ajouté le technicien all black, qui se dit "extrêmement déçu" par l'attitude de son demi d'ouverture.

Titulaire indiscutable au poste d'ouvreur depuis le forfait sur blessure de Dan Carter, le joueur des Waikato Chiefs avait réalisé une performance de classe mondiale lors du large succès des champions du monde sur l'Australie lors de la 2e journée du Four Nations, laissant penser qu'il pouvait prendre la relève de l'ex-meilleur joueur du monde. Las, l'homme aux 35 sélections sous le maillot à la fougère argentée pourrait avoir perdu gros avec cette sortie malvenue. D'autant que son remplaçant Beauden Barrett a prouvé qu'il avait les épaules pour tenir le poste à l'occasion du premier match contre l'Argentine.

Barré par Carter lors de ses quatre premières années sous le maillot noir, Cruden, 25 ans, semblait avoir pris son envol. Entraîneur rigoureux, Steve Hansen lui pardonnera-t-il son écart de conduite? Rien n'est moins sûr. Tout juste débutée, la véritable idylle entre Cruden et le numéro 10 néo-zélandais, décidément maudit, pourrait avoir pris fin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.