Cet article date de plus de neuf ans.

Neuvième couronne mondiale pour Sébastien Loeb, roi des rallyes

Le Français a empoché dimanche son neuvième titre à l'issue du rallye de France, onzième des treize manches du championnat WRC. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Et de neuf ! Sébastien Loeb salue ses supporters à Oberhoffen-sur-Moder (Bas-Rhin), son village natal, dimanche 7 octobre.  (SEBASTIEN BOZON / AFP)

SPORTS - "Je suis nonuple champion du monde... Nonuple, je ne connaissais pas ce mot. Il va falloir que je m'y fasse". Le Français Sébastien Loeb est devenu champion du monde des rallyes pour la neuvième fois de sa carrière à l'issue du rallye de France, 11e des 13 manches du championnat WRC, qu'il a remporté dimanche à Haguenau (Bas-Rhin).

FTVi

"La dernière journée fut très compliquée. En matinée, il y avait énormément d'aquaplanning. Je me suis vraiment fait peur lors de la première spéciale du jour en sortant un peu large d'un virage. Tout finit bien. Cet après-midi, j'ai juste songé à assurer". Le pilote Citroën ne peut plus être rejoint au classement après avoir devancé en Alsace les Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Fiest RS) et surtout Mikko Hirvonen (Citroën DS3), son ultime rival au championnat.

Huitième sacre pour Citroën chez les constructeurs

Les bons résultats de Loeb et Hirvonen ont permis à Citroën de décrocher le titre constructeur. C'est le huitième sacre de la marque aux chevrons, en dix années de présence en WRC. Pour l'alsacien, qui est revenu sur sa carrière faite de records pour France 3, "c'est toujours la même émotion", même après un neuvième titre.

FTVi

Ce neuvième titre en rallye est sans doute le dernier pour le pilote qui a annoncé qu'il lèvera le pied la saison prochaine. Sébastien Loeb ne disputera que quatre ou cinq rallyes en 2013, notamment le rallye Monte-Carlo. Pour son copilote Daniel Elena, " cest aussi la fin d'une belle aventure même si on roulera encore un peu l'an prochain. C'est la fin d'une histoire, d'une carrière. Même si on ne sait jamais avec 'Séb'. C'est génial aussi pour Citroën, car c'est le doublé pilote/constructeur. Quelle émotion".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.