VIDEO. Agnel champion du monde du 200m nage libre : "Je ne m'y attendais pas"

Déjà champion olympique sur cette disance à Londres en 2012, il a remporté l'or aux Mondiaux de Barcelone. "C'est tout aussi beau", a-t-il confié à sa sortie du bassin.

France 2

Yannick Agnel est devenu, mardi 30 juillet, à Barcelone (Espagne) champion du monde du 200m nage libre, un an après avoir été sacré champion olympique sur la même distance à Londres. "C'est tout aussi beau", a confié le nageur de 21 ans à Nelson Monfort qui l'a interrogé pour France 2 à sa sortie du bassin. "Et pour tout vous dire, je ne m'y attendais pas non plus. Je me suis dit : 'Fais ce que tu sais faire, simplement. Essaie de réitérer ce que tu as pu nager à Londres'."

Déjà couronné dimanche avec le relais du 4x100m nage libre, Yannick Agnel a fait la course en tête dès la première longueur et a fini en 1'44"20, avec plus d'une seconde d'avance sur son dauphin et compagnon d'entraînement, l'Américain Conor Dwyer. Une belle performance pour ce nageur qui a longtemps hésité avant de participer aux épreuves individuelles des Mondiaux de Barcelone.

Cette deuxième médaille à Barcelone éclipse quelque peu la polémique qui a éclaté au début des Mondiaux sur les conditions de sa rupture avec son ancien entraîneur, Fabrice Pellerin, et de son déménagement à Baltimore, aux Etats-Unis. Outre ce psychodrame, Yannick Agnel avait commencé ces championnats sur un petit rythme, à l'image de son relais plutôt lent lors de la finale du 4x100 nage libre. Et en demi-finale du 200m nage libre, Yannick Agnel n'avait réalisé que le cinquième temps.

Yannick Agnel serre le poing après être devenu champion du monde du 200m nage libre, le 30 juillet 2013, à Barcelone (Espagne).
Yannick Agnel serre le poing après être devenu champion du monde du 200m nage libre, le 30 juillet 2013, à Barcelone (Espagne). (PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP)