Vidéo Mondiaux de natation : Maxime Grousset prend la médaille de bronze sur le 50 m papillon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Parmi les favoris, Maxime Grousset n'a pu faire mieux qu'une troisième place dans cette finale des Championnats du monde de 50 m papillon. L'italien, Thomas Ceccon l'emporte avec un meilleur temps que le record du Français. -
50 m papillon (H) : Thomas Ceccon meilleur que Maxime Grousset qui termine au pied du podium Parmi les favoris, Maxime Grousset n'a pu faire mieux qu'une troisième place dans cette finale des Championnats du monde de 50 m papillon. L'italien, Thomas Ceccon l'emporte avec un meilleur temps que le record du Français. - ()
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Le nageur tricolore s'est classé troisième derrière l'Italien Thomas Ceccon et le Portugais Diogo Matos Ribeiro, lundi, à l'issue de la finale du 50 m papillon des Mondiaux de Fukuoka.

Une breloque de plus pour le clan tricolore. Attendu ligne d'eau numéro 4, Maxime Grousset s'est contenté du bronze, lundi 24 juillet, en finale du 50 mètres papillon à Fukuoka (Japon). Moins rapide qu'en séries (22"74) et en demi-finales (22"72), où il a battu à deux reprises le record de France, le Néo-Calédonien a réalisé un chrono de 22"82 pour se classer derrière l’Italien Tomas Ceccon et le Portugais Diogo Matos Ribeiro.

"Je suis peu déçu, je fais premier des séries et des demies, et là seulement troisième. Mais on ne va pas cracher sur une médaille mondiale, c’est quand même bien. C’est la troisième et pas la dernière, j’espère. Je pense que j’aurais pu faire une meilleure touche. J'ajoute un bras, donc je perds vraiment beaucoup de temps. Sur cette course, pourtant, je me sentais plutôt bien", a expliqué Maxime Grousset après sa course.

Vice-champion d'Europe à Rome en 2022, le nageur français s'est néanmoins adjugé sa première médaille mondiale sur l'épreuve. Sa troisième individuelle en grand bassin après une en argent et une en bronze à Budapest l'an passé. Il lui reste désormais le 50 m nage libre, le 100 m nage libre, le 100 m papillon, mais également les relais pour accroître sa moisson.

Propos recueillis par notre envoyé spécial Quentin Ramelet

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.