Mondiaux de natation 2022 : Maxime Grousset vice-champion du monde du 100 mètres nage libre

Le Néo-calédonien a seulement été devancé par la jeune pépite roumaine David Popovici, mercredi, en finale de l'épreuve reine.

Article rédigé par
Louis Delvinquière - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Au bout de l'effort, Maxime Grousset décroche l'argent sur 100 mètres nage libre derrière le Roumain David Popovici, couronné lors des Mondiaux de Budapest, le 22 juin 2022. (ANNA SZILAGYI / AP)

Il est le deuxième meilleur nageur du monde. Dans l'épreuve reine du 100 mètres nage libre, le Français Maxime Grousset a brillé et s'est adjugé la deuxième place (47''64) synonyme de médaille d'argent dans la Duna Arena de Budapest (Hongrie) lors des championnats du monde, mercredi 22 juin.

Le Néo-calédonien a seulement été devancé par la star montante de la natation mondiale, le Roumain David Popovici (17 ans), déjà sacré sur le 200 mètres de la spécialité dans ces Mondiaux. C'est la première fois depuis 1973 à Belgrade, et Jim Montgommery, qu'un nageur réussit l'exploit de l'emporter sur 200 mètres et 100 mètres.

A une touche, à 6 centièmes de secondes, Maxime Grousset termine à la deuxième place de cette finale du 100 mètres nage libre. Il est vice-champion du monde derrière le Roumain Popovici.

A Budapest, le champion de France du 100 mètres nage libre a pris sa revanche sur les Jeux de Tokyo, où il avait échoué au pied du podium. Il fait mieux que Mehdy Metella, dernier Français médaillé sur la discipline, c'était en 2017 déjà à Budapest.

"J'espère avoir bien représenté la France"

"Je suis vraiment content. Je suis vice-champion du monde." C'est par ces mots que, Maxime Grousset, encore essoufflé, a réagi au micro de France Télévisions après sa course. "J'espère avoir bien représenté la France." Médaillé d'argent, i; a dû échouer à six centièmes de l'or, au terme d'une course folle.

"Dans la course je sentais qu'on était tous sur la même ligne, que j'allais faire dans les trois premiers. Je craque un peu sur la fin et il y a des choses que je n'ai pas réussi à mettre en place sur la fin."

Maxime Grousset, vice-champion du monde du 100 mètres nage libre

au micro de France Télévisions

Le nageur d'Amiens a avoué avoir "temporisé" et qu'il "n'aurait pas dû". Cela lui a peut-être coûté la victoire...

Un petit peu frustré, Maxime Grousset est tout de même très heureux de sa finale. Il termine à 6 centièmes du Roumain et remporte une superbe médaille d'argent.

Il devient ainsi le quatrième nageur français à décrocher une telle médaille aux Mondiaux. Il fait aussi bien qu'Alain Bernard, vice-champion du monde de la distance en 2009, que Stéphane Caron, argenté en 1986, et que Michel Rousseau, qui était monté sur la deuxième marche du podium en 1973.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mondiaux de natation 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.