Vidéo Comment le nageur Léon Marchand se prépare mentalement

Publié
Article rédigé par

“J’aime bien me dire : ‘Qu’est-ce qui se passe si j’échoue ?’ Et en fait, je me rends compte qu'il ne va rien se passer de spécial.” Pour Brut, le nageur Léon Marchand explique comment il travaille son mental avant chaque compétition.

Actuellement double champion du monde de natation à seulement 20 ans, le nageur Léon  Marchand revient sur ses préparations mentales avant les championnats. Il témoigne.

Je n'ai plus peur de l'échec, je suis plus en mode : 'Je profite et j'essaye'" 

“Les médias, si j’arrête de nager, il n'y a plus personne qui va s’occuper de moi. Je me suis vraiment mis dans le scénario : si j’arrive huitième de cette finale, qu’est-ce qui se passe ? Il ne va rien se passer. Donc maintenant, j’ai plus peur de l'échec et je suis plus en mode : “Je profite et j'essaye.”  

À tout juste 20 ans, le nageur français Léon Marchand s’est imposé aux championnats du monde de natation à Budapest, avec trois médailles dont deux en or. Pour Brut, il explique comment il se prépare mentalement à de telles performances. 

“Avant, il était dans la peur de mal faire, il nageait avec l'énergie de mal faire et ça ne se passait pas forcément bien.On a travaillé là-dessus et voilà… Ça va être, je pense, dans un an ou deux ans, le numéro 1 mondial”, confie Thomas Sammut, préparateur mental. 

Désormais, la technique du nageur consiste à se "détacher le plus possible de l’enjeu et de la compétition”, et ce “jusqu’au dernier moment, c'est-à-dire juste derrière le plot”, confie le sportif.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.