Cet article date de plus de trois ans.

Mondial 2018 : avant de défier l'Australie, l'équipe-type des Bleus sera-t-elle alignée face aux Etats-Unis ?

Alors que l'équipe de France dispute son dernier match de préparation demain à Lyon face aux Etats-Unis, une semaine pile avant son entrée en lice lors du Mondial russe, la tendance est à la répétition générale. Le onze type de Didier Deschamps - ou ce qui s'en approche le plus - pourrait être aligné afin de répéter les gammes face à l'Australie. La rencontre de samedi devrait apporter des éléments de réponse.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Sept petits jours seulement séparent l'équipe de France de sa destinée russe, qui commence par une rencontre face à l'Australie (samedi 16 juin, 12 heures). Une éternité pour chacun attendant depuis quatre ans de revoir les Bleus sur la scène mondiale.

Mais avant le début des choses sérieuses, ce sont les Etats-Unis qui se dressent devant les hommes de Didier Deschamps. Ce dernier amical, disputé à Lyon, doit permettre au sélectionneur d'arrêter définitivement le onze qui débutera à Kazan pour le premier match de la phase de groupes de la Coupe du Monde. Et il y a fort à parier qu'il ressemblera beaucoup à celui de cette escapade au Groupama Stadium.

Giroud en pointe, Pogba en relayeur droit

La dernière séance d'entraînement, hier, a permis de clarifier les choses. Face aux athlétiques défenseurs américains, Olivier Giroud occupera vraisemblablement la pointe de l'attaque. Un avant-goût des tout aussi rugueux remparts australiens auxquels il sera sûrement confronté. Kylian Mbappé et Antoine Griezmann seront ses acolytes dans un 4-3-3 ou un 4-4-2 en losange, les deux formations favorites de "DD".

Le joueur de Chelsea, qui s'est récemment confié sur son objectif, après avoir égalé Zidane, de rejoindre David Trezeguet au rang des meilleurs buteurs avec les Bleus (34 buts) - a une belle carte à jouer. Sa dernière bonne performance face à l'Irlande ont encore un peu plus fait taire les critiques. Il postule à une place de titulaire récurrent en Russie. Son compatriote Paul Pogba n'est pas forcément dans le même cas. Les sorties de son principal concurrent pour une place dans l'entrejeu, Corentin Tolisso, ont été excellentes lors des rencontres de préparation. Et s'ils peuvent évoluer ensemble - c'était le cas contre l'Italie - il y a peu de chances que cela soit le cas face à l'Australie. Raison de plus pour le joueur de Manchester United de montrer ses qualités. Il devrait être positionné en relayeur droit contre les Américains, avec Blaise Matuidi à sa gauche et N'Golo Kanté en sentinelle.

Varane - Umtiti, dernière représentation avant le Mondial

Derrière aussi, la défense type va s'offrir une dernière représentation avant de s'envoler pour la Russie. Djibril Sidibé, Benjamin Mendy et la charnière centrale Samuel Umtiti - Raphaël Varane ont les faveurs du sélectionneur français. Le joueur du Real Madrid fait son retour après être resté au repos contre l'Italie. Deux semaines après son succès en Ligue des champions, il s'agira de son premier match de préparation. Et de son seul. L'occasion de tester une dernière fois ses automatismes avec Umtiti, et de recomposer une colonne vertébrale chère à Deschamps avec Lloris, Kanté, Griezmann (et donc Varane).

Le dernier affrontement entre la France et les Etats-Unis remonte à 2011. C'était déjà lors d'un amical, remporté 1-0 par les Bleus. À l'époque, Loïc Rémy avait inscrit le seul but du match sur une offrande de Marvin Martin. Une époque révolue. Sauf pour trois hommes seront du Mondial en Russie et déjà présents il y a sept ans : Hugo Lloris, Adil Rami et Olivier Giroud.

Le 11 probable face aux USA : Lloris (cap) - Sidibé, Varane, Umtiti, Mendy - Kanté, Pogba, Matuidi - Griezmann, Giroud, Mbappé

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.