Cet article date de plus de quatre ans.

Le vice-Premier ministre russe, Vitaly Mutko, non éligible pour siéger de nouveau à la Fifa

Le vice-Premier ministre russe Vitaly Mutko, déjà membre du Conseil de la Fifa, a été déclaré « non éligible » pour siéger de nouveau à la Fifa, a indiqué vendredi à l’AFP une source proche de la Fédération internationale. M. Mutko, également président du Comité d’organisation de la Coupe du monde 2018, a été déclaré inéligible « en raison du poste de vice-Premier ministre qu’il occupe et des risques d’interférence et de conflit d’intérêt », selon cette source.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Vitaly Mutko, ici à Moscou le 7 mars. (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)

Il avait déjà été vivement critiqué pour ses propos sur la candidature anglaise rivale en soulignant la corruption dans le football anglais : « Parfois, les médias anglais parlent de corruption en Russie mais si on creuse un peu plus, on trouve de la corruption dans n’importe quel pays » avait-il souligné.

Le rapport McLaren sur le dopage d’Etat en Russie, dans lequel M. Mutko est cité, « n’est absolument pas entré en ligne de compte dans la décision », a ajouté la même source.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.