Cet article date de plus de sept ans.

Le président uruguayen insulte la Fifa

L'affaire Suarez continue. Déjà enclin à critiquer la décision de la Fifa de suspendre le joueur de Liverpool quatre mois, le président uruguayen José Mujica en a rajouté une couche sur la chaîne publique nationale. Dans une interview, il a traité les membres de la Fifa de "bande de vieux fils de putes."
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président uruguayen José Mujica (CRIS BOURONCLE / AFP)

"La Fifa est une bande de vieux fils de putes." Dans une interview accordée à la chaîne publique nationale uruguayenne, le président charrua n'a pas pris de pincettes. Pour lui, la sanction infligée à Luis Suarez pour avoir mordu Giorgio Chiellini est disproportionnée. A l'image de sa réaction, puisque l'ancien guérillero, connu pour ses coups de sang s'est permis d'ajouter: "Ils pouvaient sanctionner mais pas infliger des sanctions fascistes." Alors que la Fédération uruguayenne a décidé de faire appel de la suspension de neuf matches et quatre mois d'interdiction de toutes activités liées au  football et que la ministre des sports Liliam Kechichiana a estimé que la punition de la Fifa était "disproportionnée", les injures du président ne devraient pas aider "El Pistolero."   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.