L'ex-star du rugby gallois Gareth Thomas annonce sa séropositivité et son combat contre la stigmatisation des malades du VIH

L'ex-capitaine de l'équipe du pays de Galles et des Lions britanniques et irlandais a révélé qu'il était atteint du virus du sida.

Une capture de la vidéo de Gareth Thomas postée sur les réseaux sociaux et dans laquelle il révèle sa séropositivité, samedi 14 septembre 2019.
Une capture de la vidéo de Gareth Thomas postée sur les réseaux sociaux et dans laquelle il révèle sa séropositivité, samedi 14 septembre 2019. (Twitter @gareththomas14 / REUTERS)

"Ma première pensée a été de me dire que j'allais mourir." Dans une vidéo publiée samedi 14 septembre sur son compte Twitter, l'ex-rugbyman Gareth Thomas a annoncé qu'il vivait depuis plusieurs années avec le VIH. Victime de chantage, comme l'explique The Guardian, il est le premier sportif britannique à réveler sa séropositivité.

"Je ne blâme pas les gens de n'être pas au courant de la situation. Le problème, c'est que dans les scénarios admis dans les années 1980, les gens n'en parlaient pas parce qu'ils ne disposaient pas d'autres informations" , déplore l'ex-star aux cent sélections internationales avec le pays de Galles. 

Cette vidéo est extraite d'un documentaire dont la diffusion est prévue mercredi. Gareth Thomas, qui avait révelé son homosexualité en 2009, a souligné que la maladie n'avait que peu d'impact sur sa vie quotidienne. Il est tenu de prendre un comprimé de médicament tous les jours, et de faire une analyse sanguine tous les six mois. 

Au lendemain de l'annonce, il a indiqué vouloir "mettre fin à la stigmatisation" autour des séropositifs. "Je choisis aujourd'hui de me battre, d'éduquer et mettre fin à la stigmation autour de ce sujet", a-t-il assuré.