Cet article date de plus de dix ans.

Le déjanté Shadows of the Damned

Epaulé d'un gentil démon, votre personnage Garcia Hotspur part à la recherche de sa belle Paula, qui a évidemment été attrapée par ce bon vieux Fleming, sorte de créature diabolique, amatrice de viande humaine... Sans révolutionner le genre horrifique, un bon petit jeu déjanté, mais à ne pas mettre entre toutes les mains.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Shadows Of The Damned

Vous êtes rapidement mis dans le bain rempli d'hémoglobine de cette aventure. Comme son nom l'indique, Shadows of the Damned n'est pas vraiment un conte pour enfants. Si vous êtes fan des films d'horreur et d'un classique du genre comme Resident Evil (dont une partie des créateurs ont collaboré à ce titre), vous devriez être rassasié. Rassasié, vous le serez aussi avec les litres d'alcool que vous allez ingurgité, dans le seul but de vous refaire une santé. Evidemment, les associations lutant contre l'alcoolisme pourraient s'indigner, mais rappelons tout de même qu'il s'agit de second degré... L'humour est d'ailleurs en grande partie présent dans Shadows of the Damned, qui y va de bon coeur sur les effets gores.

Les mondes variés et la bande son soignée vous permettent d'oublier un scénario assez plat. De même, vos armes restent assez limitées, mais fort heureusement évolutives après chaque chapitre d'un jeu que l'on peut terminer en une toute petite dizaine d'heures. A noter qu'il faudra par ailleurs vous méfier des coins trop sombres qui auront pour effet justement de vous pomper votre énergie, un peu comme si vous étiez en apnée sans un brin de luminosité.

SHADOWS OF THE DAMNED
Disponible sur PS3, XBox360
Editeur: Electronic Arts
Développeur
INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.