Cet article date de plus de quatre ans.

Le Brésil peut s'envoler en tête, l'Argentine sombrer dans la crise : ça promet dans la zone Amsud !

En Amérique du Sud, la 13e journée des éliminatoires à la Coupe du Monde 2018 nous offre deux affiches de rêve : Uruguay-Brésil et Argentine-Chili. Deux rencontres aux enjeux diamètralement opposés mais où le panel de stars sera tout aussi rayonnant. De Messi à Neymar en passant par Cavani et Alexis Sanchez, ils seront tous là pour défendre les couleurs de leur pays. Une promesse de grand spectacle dans des stades chauffés à blanc !
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Uruguay-Brésil : un choc au sommet

Quand l'Uruguay d'Edinson Cavani reçoit le Brésil de Neymar devant plus de 60 000 spectateurs, tout semble réuni pour un grand match de football. A l'Estadio Centenario de Montevideo (capitale de l'Uruguay), les deux équipes vont se livrer un véritable duel au sommet. En tête des éliminatoires avec 27 points, le Brésil compte déjà 4 unités d'avance sur son dauphin uruguayen. Une victoire et la Selecao s'envolerait quasi définitivement. Elle pourrait même totaliser jusqu'à 11 longueurs d'avance sur le dernier qualifié pour le Mondial à cinq journées de la fin. Autant dire que c'est une première balle de match pour les Brésiliens... Attention tout de même ! Au match aller, l'Uruguay avait tenu tête au Brésil à Recife (2-2), il y a presque un an jour pour jour. Edinson Cavani avait marqué tout comme Luis Suarez. L'attaquant du FC Barcelone est, en revanche, suspendu ce soir... La Celeste pourrait alors trouver des ressources inépuisables à travers le soutien de son public. A domicile, l'Uruguay a signé 6 victoires probantes en 6 matchs dans ces éliminatoires, n'encaissant qu'un seul petit but ! Le Brésil de Thiago Silva et Marquinhos est prévenu...

La Colombie doit se reprendre

Dans les autres matchs de la soirée, la Colombie, sans Falcao, est également sous la menace d'une énorme déconvenue. Un point derrière l'Argentine au classement, les partenaires James Rodriguez seraient avisés de l'emporter à domicile face à la modeste Bolivie, avant deux déplacements consécutifs puis la réception du Brésil. Surprenant troisième de ces éliminatoires, l'Equateur voudra, quant à lui, confirmer son incroyable parcours, en voyage au Paraguay. Pour toutes ces nations, la route vers le Mondial russe est encore longue... 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.