Cet article date de plus de huit ans.

La direction du Sporting Portugal démissionne en bloc

La direction du Sporting Portugal a démissionné en bloc, a annoncé lundi le président de l'Assemblée générale Eduardo Barroso, alors que le club lisboète traverse une grave crise. Des élections à la présidence du club auront lieu le 23 mars et d'ici là l'actuel président du club, Luis Godinho Lopes, et la direction resteront en place, a précisé M. Barroso.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La joie des joueurs du Sporting

La démission collective est intervenue après la convocation la semaine  dernière par un groupe de membres du club d'une Assemblée générale destinée à  destituer la direction. Cette Assemblée générale, prévue pour le 9 février, a  été annulée. Luis Godinho Lopes avait été élu président du Sporting en mars 2011 après  la démission de José Eduardo Bettencourt en raison des mauvais résultats du  club.

Saison catastrophique pour les Lions

A son arrivée à la présidence, Godinho Lopes avait promis d'investir 100  millions d'euros pour couvrir le déficit du club et engager des joueurs de  niveau mondial. Mais les résultats sont restés décevants et les changements d'entraîneurs  n'ont pas réussi à les améliorer. En janvier dernier, Jesualdo Ferreira a ainsi  remplacé le Belge Franky Vercauteren deux mois à peine après son arrivée.  Lui-même avait succédé en octobre au Portugais Ricardo Sa Pinto. Le Sporting a été éliminé d'Europa League et de la Coupe du Portugal et  n'occupe que la 9e place en championnat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.