Cet article date de plus de six ans.

La défense des Bleus a tout à prouver

La nette victoire de l'équipe de France sur le Honduras (3-0) a été logiquement saluée aux quatre coins de l'hexagone, et même au-delà. Le secteur offensif et le milieu de terrain ont été une nouvelle fois convaincants, mais, faute d'adversaires suffisamment dangereux, les Bleus n'ont que peu de repères en défense.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sakho fort dans les airs (FRANCK FIFE / AFP)

Jusqu'ici, tout va bien. Mais sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure, il peut encore se passer bien des choses avant la phase des matches à élimination directe. Didier Deschamps est le premier à être conscient des forces et faiblesses de son équipe, et le sélectionneur peut s'appuyer sur les dernières rencontres pour confirmer ses pensées. L'attaque avec Benzema, Giroud et maintenant Griezmann en très grande forme ferait le bonheur de nombreuses sélections, tout comme le trio du milieu composé des très complémentaires Matuidi, Cabaye et Pogba. Mais pour le moment, les derniers adversaires des Tricolores n'ont pas été d'un très haut niveau, et Hugo Lloris dont le talent n'est plus à démontrer, n'a pas encore vraiment usé ses gants…

Jusqu'à présent, c'est surtout l'apport offensif des défenseurs latéraux qui s'est mis en évidence, plutôt que la solidité du bloc défensif. Les plus optimistes y voient la preuve que si la défense n'a pas été mise à l'épreuve, c'est que le travail des milieux est peut-être suffisant. Mais ils risquent de rapidement déchanter lorsqu'en face, les Bleus trouveront du répondant. Le premier match de préparation face à la Norvège (4-0) était certes idéal pour aborder le Mondial avec le plein de confiance, et le 8-0 infligé à la Jamaïque a confirmé l'état de forme des artilleurs tricolores.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.