Cet article date de plus de sept ans.

La Chine toujours performante en plongeon

Le Chinois Qin Kai, associé à He Chong, s'est imposé pour la 4e fois en championnats du monde sur le plongeon 3 m synchro messieurs avec un telle maîtrise que le duo s'est révélé intouchable, mardi à Barcelone. La paire chinoise a remporté l'épreuve avec 448,86 points soit 20 points d'avance sur les médaillés d'argent, les Russes Evgeny Kuznetsov et Ilia Zakharov (428,01). Le bronze est revenu aux Mexicains Jahir Ocampo/Rommel Pacheco (422,79).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le Chinois Qin Kai,  associé à He Chong, s'est imposé pour la 4e fois en championnats du monde sur  le plongeon 3 m synchro messieurs avec un telle maîtrise que le duo s'est  révélé intouchable, mardi à Barcelone.
La paire chinoise a remporté l'épreuve avec 448,86 points soit 20 points  d'avance sur les médaillés d'argent, les Russes Evgeny Kuznetsov et Ilia  Zakharov (428,01). Le bronze est revenu aux Mexicains Jahir Ocampo/Rommel  Pacheco (422,79). Depuis l'introduction du 3 m synchro aux programmes des Mondiaux, la Chine  a toujours décroché le titre.

Sur le 1 m dames (non olympique), la Chine s'est à nouveau illustrée mais  sans l'énorme marge de Qin et Chong. He Zi a glané le deuxième titre mondial de  sa carrière avec seulement un dixième d'avance sur l'Italienne Tania Cagnotto  (307,10 contre 307,00).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.