Cet article date de plus de cinq ans.

L'Italie arrache la victoire contre la Suède après un match terne

L'Italie est parvenue à arracher la victoire à la 88ème minute. Les deux équipes se sont pourtant livré un match très fermé. Bien organisées tactiquement, l'Italie et la Suède ont réalisé trop de déchets offensifs pour livrer un match spectaculaire. L'équipe de Zlatan Ibrahimovic n'a pour sa part toujours pas réussi à efffectuer le moindre tir cadré depuis le début de la compétition. La victoire permet à l'Italie de se qualifier pour les huitièmes de finale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Eder a offert la victoire à l'Italie en toute fin de match. (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

Les spectateurs du Stadium de Toulouse n'ont pas assisté à un match sensationnel cet après-midi. Atone depuis la première minute, la partie a commencé à s'ouvrir dans le dernier quart d'heure. Les Italiens ont su faire preuve d'une grande efficacité en marquant à la 88ème minute par un but d'Eder, contre toute attente. La Suède, bien organisée tactiquement, n'a pas été suffisamment percutante en attaque pour pouvoir inquiéter les hommes d'Antonio Conte.

Des déchets offensifs des deux côtés

La première période, d'une rare passivité, n'a offert aucune occasion. Les gardiens n'ont pas été dérangés dans ces 45 premières minutes. Les Italiens, sûrement fatigués après leur dernier match face à la Belgique, avancent lentement face à une équipe suédoise bien organisée, Les joueurs reviennent de la pause avec de meilleure intentions. La Squadra Azzura accélère en début de deuxième période et se rapproche du but suédois, mais reste imprécise dans ses finitions. A l'image d'un Zlatan Ibrahimovic transparent qui, bien que signalé hors-jeu, rate totalement un tir alors que le but lui est tout ouvert à la 72ème minute, la Suède ne parvient pas à faire trembler Gianluigi Buffon.

La première occasion franche de ce match n'arrive qu'à la 82ème minute, lorsqu'une tête de Parolo termine sur la barre transversale. Il faudra attendre six minutes de plus pour voir le premier et unique but de la partie. Après une bonne remise de la tête de Zaza​, Eder surprend la défense suédoise avec une frappe bien placée du droit. Le buteur de l'Inter, réprimandé par Antonio Conte en première période, a su débloquer le score.

 

Aucun tir cadré pour la Suède

La Suède aurait pu revenir au score lors du temps additionnel si l'arbitre du  match lui avait accordé un pénalty. Accroché dans la surface par Bonucci, Granqvist s'écroule. Mais il n'en est rien, le score reste favorable aux Italiens, qui empochent leur ticket pour les huitièmes de finale, et voient la première place du groupe E se rapprocher. L'équipe de Zlatan Ibrahimovic ne rassure pas pour sa part. Avec seulement un point après la deuxième journée et aucun tir cadré pendant la compétition, les jaunes et bleus voient la qualification s'éloigner. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.