Cet article date de plus d'un an.

L'AMA recommande que l'Agence antidopage russe soit déclarée non conforme

La Russie et le dopage dans le sport, nouvel épisode. Alors que la Fédération internationale d'athlétisme a annoncé suspendre le processus de réadmission de la Russie après la suspension provisoire de son président, une nouvelle sanction a été prononcée, cette fois par l'Agence mondiale antidopage. Le gendarme planétaire de la lutte contre le dopage a recommandé que l'Agence antidopage russe soit déclarée non conforme. Et ce, alors que le pays est empêtré dans un vaste scandale de dopage institutionnel ces dernières années.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le sport russe est dans la tourmente. Déjà ébranlé par les affaires de dopage consécutives aux Jeux Olympiques de Sotchi et au scandale du dopage organisé, l'affaire prend une nouvelle tournure. En effet, l'Agence mondiale anti-dopage a recommandé que l'Agence antidopage russe soit déclarée non-conforme.

A travers un communiqué, elle explique s'appuyer sur les recommandations d'experts légistes indépendants, qui ont soulevé plusieurs contradictions dans les relevés provenant de Moscou, en janvier 2019. Et recommande d'envoyer "un avis signalant le non-respect d'une exigence du Standard international pour la conformité au code des signataires", proposant ainsi des "conséquences graves." La recommandation sera étudiée le 9 décembre prochain à Paris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.