VIDEO. JO : la gardienne de but américaine moquée pour sa peur du virus Zika

Hope Solo s'était affichée sur les réseaux sociaux avec de nombreux produits anti-moustiques, permettant d'éviter une contamination.

Cette vidéo n'est plus disponible

Les spectateurs du stade Mineirao de Belo Horizonte (Brésil) n'ont pas attendu la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques pour montrer leur sens de l'humour. Mercredi 3 août, lors du match de poules de football féminin entre les Etats-Unis et la Nouvelle-Zélande, remporté 2-0 par les Américaines, ils ont entonné des chants pour moquer la peur du virus Zika de Hope Solo, qui gardait les cages américaines.

"Ravie que les supporters se soient amusés"

A plusieurs reprises, lors des dégagements de la gardienne de but, la foule lançait des toniturants "Zika !" Une référence directe aux tweets publiés par la joueuse de 35 ans, qui avait publié sur Twitter deux photos montrant un impressionant arsenal pour lutter contre les moustiques porteurs du virus.

Moquée pour sa crainte des moustiques, Solo n'a toutefois pas pris la mouche. "Je suis ravie que les supporters se soient amusés, a-t-elle confié à la fin du match, citée par ABC News. Et si c'est à mes dépends, tant mieux pour eux."

La gardienne de but Hope Solo, mercredi 3 août lors du match Etats-Unis–Nouvelle-Zélande, au stade Mineirao de Belo Horizonte (Brésil).
La gardienne de but Hope Solo, mercredi 3 août lors du match Etats-Unis–Nouvelle-Zélande, au stade Mineirao de Belo Horizonte (Brésil). (EUGENIO SAVIO / AP / SIPA)