Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo JO 2016 : pour Kévin Mayer, la médaille d'argent au décathlon récompense "quatre ans de préparation énorme"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
VIDEO. JO 2016 : "le décathlon, c'est chiant, c'est dur, mais c'est extra quand c'est fini"
VIDEO. JO 2016 : "le décathlon, c'est chiant, c'est dur, mais c'est extra quand c'est fini" VIDEO. JO 2016 : "le décathlon, c'est chiant, c'est dur, mais c'est extra quand c'est fini"
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Le Français est le premier décathlonien français médaillé depuis 1948.

Heureux et proche des larmes, le Français Kévin Mayer a répondu aux questions de Nelson Monfort, vendredi 19 août, après avoir décroché la médaille d'argent au décathlon derrière l'Américain Ashton Eaton. Ce dernier conserve son titre, avec le record olympique en prime (8 893 points).

"C'est quatre ans de préparation énorme avec tout mon entourage, a déclaré Kévin Mayer à France 2. Ça fait tellement d'années que je me demande si je vais réussir ces deux jours ! C'est incroyable."

"Le décathlon, c'est chiant, c'est dur, mais c'est extra"

Interrogé sur ce que lui a dit Ashton Eaton lorsque les deux sportifs se sont étreints après l'épreuve, Kévin Mayer répond : "Eaton m'a dit : "I love you". Je lui ai dit que je l'aimais aussi, et que c'était mon exemple."

Et de conclure : "Le décathlon, c'est chiant, c'est dur, mais c'est extra quand c'est fini." Il confie aussi avoir "commencé à chialer" quand il a vu "ses trois frères en larmes" dans le stade.

Le Tricolore de 24 ans a pulvérisé l'ancien record de France de Christian Plazat (8 834 points). Kévin Mayer, premier décathlonien français médaillé depuis 1948, réalise la sixième meilleure performance mondiale de tous les temps. En décrochant la 33e médaille française à Rio, il entre dans la cour des grands du sport mondial.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.