Cet article date de plus d'onze ans.

Vidéo Ces sports que vous ne verrez qu'aux Jeux paralympiques

Certaines des vingt disciplines présentes à Londres sont adaptées de leurs variantes olympiques. D'autres sont des épreuves nettement plus méconnues.

Article rédigé par Benoît Zagdoun
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min
Suédois et Britanniques s'affrontent en rugby-fauteuil, à Londres (Royaume-Uni) le 18 avril 2012, en match préparatoire des Jeux  paralympiques. (MIGUEL MEDINA / AFP)

JO 2012 - Vingt sports sont représentés aux Jeux paralympiques de Londres. Parmi ces disciplines, certaines ont leur équivalent olympique, comme l'athlétisme, la natation, l'escrime ou l'équitation. Mais d'autres sont nettement plus méconnues. FTVi a retenu les plus surprenantes.

1 Boccia

Ce jeu d'adresse et de précision rappelle la pétanque. D'origine gréco-romaine, il est pratiqué par des athlètes en fauteuil roulant souffrant de paralysies motrices ou d'infirmité motrice cérébrale. Ce sport consiste à déposer une balle en cuir le plus près possible du cochonnet qui ici se nomme jack.

Particularité de cette discipline : elle est mixte et se joue en individuel, en double ou par équipe. En fonction de leurs handicaps cérébraux ou moteurs, les athlètes peuvent être aidés d'un assistant et d'un appareil leur permettant de lancer la balle. 

La boccia est présente aux Jeux paralympiques depuis ceux de Barcelone en 1992. Les meilleurs pays sont la Grande-Bretagne et le Portugal mais le Brésil et la Corée du Sud ont remporté chacun deux médailles d'or à Pékin en 2008.  

2 Goalball

La discipline rappelle le handball. Elle est réservée aux non-voyants et malvoyants. Tous ont les yeux bandés pour être mis à égalité. Deux équipes de trois joueurs s'affrontent pendant deux mi-temps de dix minutes chacune.

Leur arme : une balle de caoutchouc pesant plus d'un kilo et contenant deux clochettes qui permettent aux athlètes de le localiser. Les attaquants lancent le ballon avec leurs mains, les défenseurs font rempart de leurs corps. Il faut marquer un maximum de buts, les filets occupant toute la largeur du terrain. 

Inventé après la seconde guerre mondiale, le goalball est devenu sport officiel des Jeux paralympiques en 1988 à Séoul. Les Chinois sont les tenants du titre mais les Lituaniens sont champions du monde. 

3 Rugby fauteuil

Ce sport de contact parfois violent mêle basket, hockey et rugby. Deux équipes de quatre jouent des quarts-temps de huit minutes. On marque des points en traversant la ligne de but adverse, en gardant deux roues sur le sol et le ballon - rond - dans les mains.

Les règles sont strictes. La possession de balle ne doit pas dépasser 10 secondes. Les joueurs sont classés selon leur niveau de handicap: de 0,5 à 3,5 points. Chaque équipe ne doit pas compter plus de huit points.

Le rugby fauteuil est devenu discipline paralympique aux Jeux de Sydney en 2000. Les Etats-Unis défendent leur titre. L'Australie, le Canada - pays d'origine de la discipline - sont bien placés, de même que la Grande-Bretagne.

4 Volley-ball assis

Deux équipes de six joueurs jouent sur un terrain de 10 mètres sur 6 avec un filet plus bas que chez les valides. Les sportifs doivent garder le bassin sur le sol pendant tout le match. Les Iraniens dominent la discipline tandis que la Chine tentera de conserver le titre chez les dames.

5 Tricycle et tandem

Destiné aux athlètes malvoyants, amputés ou souffrant d'infirmité motrice cérébrale, le cyclisme handisport prévoit des courses, sur piste et sur route, en vélo solo - comme pour les Jeux olympiques - mais aussi en tandems et en vélos manuels.

Les épreuves comprennent la vitesse, la poursuite individuelle et le contre-la-montre en individuel et par équipes. Les coureurs britanniques tentent de poursuivre leur ruée vers l'or de Pékin - et imiter le succès de leurs homologues valides aux JO - mais leurs rivaux, l'Australie, les Etats-Unis et l'Allemagne sont également attendus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.