Cet article date de plus de dix ans.

Quatre personnes accusées d'actes de terrorisme à Londres

LONDRES - La police britannique a fait cette annonce à huit jours des JO de Londres.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A huit jours des JO de Londres, la police britannique indique avoir arrêté quatre personnes qui avaient l'intention de commettre des actes de terrorisme. (ANDREW COWIE / AFP)

A huit jours des Jeux olympiques, l'annonce peut inquiéter. La police britannique a accusé jeudi 19 juillet quatre personnes d'actes de terrorisme, à la suite de leur arrestation effectuée au début du mois de juillet. La police a accusé trois hommes originaires de Londres de préparer des actes de terrorisme et une femme d'être en possession d'un document pouvant être utilisé par un terroriste. Tous les quatre seront déférés devant la justice dans la journée.

Les trois hommes ont été présentés comme Richard Dart, 29 ans, Imran Mahmood, 21 ans, et Jahangir Alom, 26 ans, et la femme comme Ruksana Begum, 22 ans. Les trois hommes sont accusés de s'être rendus au Pakistan pour y recevoir un entraînement au terrorisme et à l'étranger pour y commettre des actes terroristes.

Le Royaume-Uni a déployé pour les Jeux olympiques, qui s'ouvrent le 27 juillet, un dispositif de sécurité sans précédent : plus de 40 000 personnes au total sont mobilisées, avec l'appui d'un énorme dispositif de renseignement. La menace terroriste au Royaume-Uni est actuellement considérée comme "substantielle", ce qui représente le troisième niveau d'alerte sur cinq. Londres avait été le 7 juillet 2005, au lendemain de sa sélection comme hôte des JO 2012, le théâtre d'une série d'attentats-suicides qui avaient fait 52 morts, outre les quatre kamikazes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.