Cet article date de plus de trois ans.

Patinage artistique : après un long chemin, le Normand Bruno Massot décroche la médaille d'or aux JO

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

D’origine française, le Normand Bruno Massot réalise son rêve en devenant jeudi, avec Aljona Savchenko, sous les couleurs de l’Allemagne, champion olympique de patinage artistique en couple.

Bruno Massot est resté de longues minute étendu sur la glace, le visage rougi par l’effort, aux côtés de sa partenaire Aljona Savchenko, sans savoir qu’ils allaient décrocher l’or. À 29 ans, le solide Normand exilé à Obersdorf, dans la région de Munich, a remporté jeudi, pour un demi-point, le plus beau des titres. "Ça a été super dur, c’est sûr, confie le patineur, ému. Un petit Normand qui se retrouve en Allemagne, et là champion olympique en Corée du Sud. Je ne trouve pas les mots là maintenant mais…" Bruno Massot ne regrette rien : "L’Allemagne est un pays que j’adore, explique-t-il. J’aime la France, j’aime l’Allemagne."

C’est juste incroyable, l’aboutissement d’une longue et difficile carrière

Bruno Massot

franceinfo

Né à Caen, où il s’est entraîné pendant 20 ans, Bruno Massot a été sollicité après les Jeux de Sotchi par Aljona Savchenko. D’origine ukrainienne, la double médaillée de bronze olympique pour l’Allemagne l’avait choisi pour poursuive sa carrière et souhaitait même devenir française, ce que la fédération tricolore lui a refusé. S’en est suivie une longue et incertaine bataille.

"Il y a un petit bout de cette médaille qui nous appartient"

"Je me battais pour que Bruno reste français, explique Didier Gailhaguet président de la Fédération des sports de glace. Je pensais qu’Aljona avait un parcours en Allemagne, cinq fois championne du monde, quand elle a voulu venir en France. On peut considérer que c’est une erreur. Ou considérer que nous avons été très fair-play avec nos amis allemands (...) Il y a, sourit-il, un petit bout de cette médaille qui nous appartient…" 

La France n’a plus décroché de médaille sur la glace depuis 2002. Bruno Massot a obtenu son passeport allemand en novembre dernier. Rien ne dit qu’Aljona Savchenko, 34 ans, poursuivra sa carrière avec Bruno Massot. La France a d’ailleurs déjà ouvert la porte à un éventuel retour du Normand en France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.