Cet article date de plus de trois ans.

JO d'hiver 2018 : Tessa Worley, meilleur espoir de médaille du ski français, échoue à la 7e place du slalom géant

La Française paye une première manche ratée, qu'elle a terminée à la 14e place. L'Américaine Mikaela Shiffrin, favorite, s'est imposée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Française Tessa Worley lors de l'épreuve du slalom géant des Jeux olympiques de Pyeongchang, le 15 février 2018. (JAVIER SORIANO / AFP)

C'était le seul titre qui manquait à son palmarès. Tessa Worley, attendue comme un des meilleurs espoirs de médailles de la France aux JO d'hiver de Pyeongchang, a échoué à la 7e place du slalom géant, jeudi 15 février. Elle n'a pas réussi à remonter le retard accumulé lors d'une première manche ratée, terminée à la 14e place. Loin devant, sa rivale américaine Mikaela Shiffrin a remporté l'or.

A l'issue de la première manche, Tessa Worley accusait un énorme retard de plus d'une seconde (1''44) sur l'Italienne Manuela Moelgg, alors en tête. "La tension m'a un peu rattrapée et j'ai manqué de lucidité sur le bas avec cette grosse faute qui me fait perdre beaucoup de temps", avait-elle expliqué.

A plus d'une seconde de la championne olympique

Elle a réussi le deuxième meilleur temps de la seconde manche, faisant mieux que Mikaela Shiffrin, mais échoue malgré tout à 1''04 de la championne olympique.

Cette 7e place est le meilleur résultat de Tessa Worley aux Jeux olympiques : elle était 16e à Vancouver en 2010, et blessée en 2014 pour les Jeux de Sotchi. Mais elle est en dessous des espérance de la Française de 28 ans, qui a remporté deux fois le titre de championne du monde du slalom géant, la dernière fois en 2017.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.