JO d'hiver 2018 : le géant dames annulé, un triple axel pour l'histoire et une banane... Ce qu'il ne fallait pas rater cette nuit à Pyeongchang

Le vent a encore soufflé très fort sur les sites olympiques dans la nuit de dimanche à lundi. Plusieurs épreuves ont été annulées ou reportées.

La patineuse américaine Mirai Nagasu, le 12 février 2018 aux Jeux olympiques de Pyeongchang (Corée du Sud).
La patineuse américaine Mirai Nagasu, le 12 février 2018 aux Jeux olympiques de Pyeongchang (Corée du Sud). (ARIS MESSINIS / AFP)

Ce n'était pas prévu au programme. Depuis deux jours, les athlètes engagées aux Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang (Corée du Sud) doivent faire face à un concurrent inattendu et coriace : le vent. Et une nouvelle fois, des épreuves n'ont pas pu avoir lieu dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 février. Si vous dormiez, voici ce que vous avez raté.

Le géant dames annulé à cause du vent...

Pour voir du ski alpin à Pyeongchang, il va falloir attendre encore un peu. Après la descente messieurs, c'est le slalom géant dames qui a été annulé cette nuit à cause du vent (des rafales à 100 km/h). Beaucoup trop dangereux.

Les organisateurs ont fini par trouver un créneau, jeudi 15 février : il faudra mettre son réveil à 1h30 (heure de Paris) pour suivre la Française Tessa Worley... un peu déçue par cette décision. "On nous avait dit que le géant olympique allait se faire… J’étais vraiment dedans, dit-elle. Peu importe le vent qu’il pouvait y avoir dehors, j’étais prête." La preuve en vidéo que ça souffle fort...

Encore des rafales en finale du slopestyle

Du vent, du vent et du vent. Ce n'était pas exactement les conditions qu'espéraient les 27 snowboardeuses en finale du slopestyle. Et le report d'une heure et demie n'aura rien changé... Il y a eu de nombreuses chutes au Phoenix Snowpark. Et la Française Lucile Lefevre n'a pas été épargnée : elle termine donc 25e. C'est l'Américaine Jamie Anderson qui est sacrée championne olympique.

Klaudia Medlova peut elle aussi en témoigner. La Slovaque n'est pas prête d'oublier son impressionnante chute.

Un triple axel pour l'histoire

Trois tours et demi en l'air, et puis s'en va. La patineuse Mirai Nagasu devient la troisième athlète (et la première Américaine) à réussir un triple axel aux Jeux olympiques. Jusque-là, seules deux Japonaises étaient parvenues à intégrer la figure. Il s'agit de Midori Ito à Albertville en 1992, et de Mao Asada à Vancouver en 2010.

Cette performance a été réalisée lors du programme libre de l'épreuve par équipes, remportée par le Canada.

Une glace s'il vous plaît !

La pression ? Quelle pression ? En plein milieu des qualifications de half-pipe, la snowboardeuse américaine Chloé Kim a écrit sur Twitter qu'elle "ne serait pas contre une glace maintenant". Pas stressée du tout...

Le coup de la banane

Chacun son grigri. Sacré champion olympique du sprint, le biathlète allemand Arnd Peiffer a évoqué en conférence de presse l'un de ses petits rituels d'avant-course. Exactement trente minutes avant chaque course, le champion mange... une banane. "C'est mon secret, dit-il. Peu importe si elle est grande ou petite, je m'en tiens au rituel." La défaite est beaucoup dure... à avaler pour le Français Martin Fourcade, seulement huitième de l'épreuve.

Le biathlète allemand Arnd Peiffer, sacré champion olympique du sprint à Pyeongchang (Corée du Sud), le 11 février 2018.
Le biathlète allemand Arnd Peiffer, sacré champion olympique du sprint à Pyeongchang (Corée du Sud), le 11 février 2018. (FRANCK FIFE / AFP)

Bien mais peut mieux faire

Ce père américain écrit sur Twitter que sa femme a expliqué à leur bébé de 20 mois comment dessiner les anneaux olympiques. Verdict ci-dessous. Quelle note artistique lui donneriez-vous ?